4ème, Photographie, Tout en obliques ! Avec Alain Caste et Claude Coirault

Prendre un photographie « tout en obliques » qui mettra en valeur et accentuera l’architecture du collège.

Cette séquence de cours tient compte du fait que nous avons une heure fixe pour prendre la photo et donc qu’il est difficile de jouer avec la lumière. Elle se concentre sur le sujet ici le bâtiment qu’il faut saisir dans son volume et jouer avec les obliques du bâtiment et les effets de perspective.

Image: (réalité)

Photographies d’Alain Caste qui a eu la gentillesse de nous permettre de les poster et qui va travailler avec nous. (cliquez sur le nom de l’artiste ou sur la photo ci-dessous pour accéder à son site). Ces photos ne sont pas libres de droit.

« Un photographe d’architecture doit conjuguer le temps, l’espace et la lumière.

Appréhender les volumes, conserver les lignes droites, rendre compréhensible la réalisation, lui conserver une échelle humaine et lui apporter une dimension d’intemporalité. » Alain Caste

2013-11-13 11.22.18

an13

©alaincaste

an14

©alaincaste

aj05

©alaincaste

aj06

©alaincaste

aj04

©alaincaste

ad15

©alaincaste

Productions:

ARCHITECTURE

« Vos élèves ont bien appliqué votre consigne « oblique ». Je pourrais trop leur conseiller d’être pour certains plus attentifs à l’exposition du bâtiment. Les zones d’ombres et de soleil ne sont pas toujours valorisantes pour l’édifice. Dans la mesure du possible j’essaie d’obtenir un éclairement le plus uniforme possible de la structure, même s’il y a des zones claires et sombres qui ne sont pas à éviter (il faut donc prévoir un petit repérage pour déterminer à quelle heure telle ou telle partie de votre école est la mieux exposée au soleil).

 
Pour ma part je traite les obliques en partant d’un plan rigoureusement à niveau. C’est à dire que mon boîtier est parfaitement droit lorsque je prends ma photo et que les lignes s’inscrivent dans une oblique uniquement du fait du choix du cadrage (c’est une possibilité qui n’a pas beaucoup été explorée par vos élèves).
 
L’idée de personnages dans l’image est souvent utilisée pour donner une échelle au site photographié. Il faut être vigilant à ce que le personnage soit dans une position valorisante pour le lieu (en train de marcher par ex ou fixe mais droit…).
 
Mes 2 préférées sont celles en verticale avec les rampes d’escalier. » Alain Caste

Je vous remercie de toute votre attention portée à ces photos.

Je vais publier vos remarques.

Le deuxième temps de ma séquence est justement de leur demander de chercher les obliques en tenant l’appareil absolument droit afin de faire émerger le volume du bâtiment.

Je vais lire vos remarques à mes élèves afin d’affiner leur regard.

Productions des élèves après les remarques d’Alain Caste:

Consigne « tout en obliques mais en tenant mon appareil absolument droit et à niveau »

archi droite

Questions:

– Que révèle la photographie de la réalité du collège ?

– Que choisit le photographe de montrer de cette réalité ?

Notions abordées:

cadrage, point de vue, champ, hors-champ, limite, corps, lumière, surface, volume, plans

Avec un cadrage oblique, la présence du photographe est là tandis qu’elle s’efface avec l’appareil à niveau au profit de la vision sur le sujet photographié, ici le collège. A niveau, le regard est neutre même si le cadrage est original. D’où l’effet d’intemporalité sur le bâtiment et qui se dégage de la photographie.

Qu’est ce que la règle des tiers ?

Cette règle permet de dégager des zones et des points forts dans la composition d’une photo. Il suffit de diviser l’image selon 2 lignes verticales et 2 lignes horizontales. Celles-ci sont appelées lignes de forces et les points d’intersections sont les points forts de la photo.

regle-tiers

Ce découpage permet d’équilibrer la photographie mais vous pouvez en user d’autres. Mais il est important de la connaître.

2013-11-20 09.10.07

Photographies de Claude Coirault gentiment prêtées. Il est interdit de copier, de publier ou modifier ces images non libres de droit.

la défense coirault

Paris, La Défense

Centre Point Tower 1 coirault

Centre Point Tower Sydney

« Je trouve que ta séquence est très bien. Je rajouterais: 1) dans un 2ème cadre (les diagonales et les médianes se coupant au centre), comme lignes fortes et point fort de l’image. 2) je parlerais de la notion d’harmonie qui se dégage quand on place le sujet au centre ou sur les médianes, et qu’un décalage par rapport à cela suggère une autre opinion, un désaccord, une sensibilité à un aspect chaotique des choses; l’envie de le souligner, de le montrer. 3) je parlerais également de plongée, comme position dominante par rapport au sujet qui se retrouve rapetissé dans le cadre et contre-plongée, comme position où le sujet lève les yeux vers le dominateur. Par rapport à la ligne d’horizon, si cette dernière est basse = sensation de liberté, d’extraversion, d’envol vers l’infini; si elle est haute = sensation plus d’enfermement de claustrophobie, d’intériorisation/introversion. Ainsi ma photo de l’immeuble hyper moderne de La Défense = triomphe de la technologie, d’une multinationale ( en l’occurrence Fiat, ici), contrôlé par l’art (ici Calder). Dans celle de Centre Point Tower de Sydney, le modernisme l’emporte sur l’ancien et le domine, mais la beauté de l’ancien est toujours présent et bien présent, en dépit de cette domination. Les contraintes du peu d’espace dans la rue, la composition devait être impeccable = bon placement de la tour (verticale et parallèle au bord gauche de l’image, afin que l’oblique de l’ancien demeure puissant et non dérangeant. L’important est de toujours définir son intention, en tant que photographe, et utiliser la technique, les règles de la photographie pour la rendre explicite, même si l’effet demeure inconscient chez le spectateur. Donc, que la composition soit oblique ou avec l’appareil à niveau, la présence de l’intention du photographe, de sa VISION, doit toujours illuminer sa photo. » Claude Coirault

Suite du cours: voir « un morceau de rêve dans un fragment de réalité »

2 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s