On étouffe ici !, 3ème

1er temps:

Vous êtes le photographe et le metteur en scène d’un film avec une scène se déroulant dans un espace oppressant.

Prendre une photographie qui exprimera la sensation d’étouffement, un sentiment d’oppression, d’un espace étriqué et angoissant.

L’espace, l’oeuvre, le spectateur

Compétences:

réaliser une production artistique qui implique le corps

modifier la perception d’un espace

Apprentissages:

expérimenter physiquement l’espace bâti, de façon sensible l’architecture

l’expérience sensible de l’espace

Notions abordées:

cadrage, lumière, espace, composition, corps, point de vue, plongée, contre-plongée, flou, net, contraste,

Références artistiques

Nicéphore Niepce, première photographie de 1827, Vue sur les toits de Paris

View_from_the_Window_at_Le_Gras,_Joseph_Nicéphore_Niépce,_uncompressed_UMN_source

Van Gogh, La ronde des prisonniers, 1890

vincent-van-gogh-la-ronde-des-prisonniers

Claude Coirault, Sidney, photographie non libre de droit. Ne pas publier ni modifier l’image.

Centre Point Tower 1 coirault

« C’est moi qui te remercie de m’avoir donné l’occasion de parler de cet art qu’est la photographie et qui fait partie intégrante de mon être, de mon âme. De pouvoir partager avec toi et avec tes élèves quelque chose d’aussi fort pour moi est magnifique et enrichissant pour nous tous. Comme je te l’ai dit auparavant, pour moi, la photo est un cheminement spirituel au cours duquel mon regard se tourne vers l’intérieur, car les photos que je produis sont le reflet de mon moi profond, de mon inconscient, de mon âme, comme les oeuvres que tu produis sont celles de la tienne ». C.C.

Pierre Rigal,

Press solo de et par Pierre Rigal
crédit-photo : Frédéric Stoll

rigal-oblique

rigal-envers

Get Out of my Mind, Get Out of This Room, Bruce Nauman, 1968
2013-11-20 17.33.41

Daniel Arsham

tumblr_mvqsr53YXE1qdhfhho1_r1_1280 daniel-arsham-mur-blanc-06

2ème temps: Prendre la photographie en vous mettant en scène recouvert d’un drap blanc pour accentuer l’effet d’étouffement. Travailler la mise en scène de votre corps et l’effet du tissu. Vous serez sensible au volumes apparaissant sous le drap.

Nous remercions Antoine qui a souhaité être le modèle pour les photographes en herbe.

étouffement

Premier temps pendant que les autres prennent leur photographie:

A l’aide de Pixlr, rendez les photographies du collège prises par les 4èmes très angoissantes. L’espace doit être étriqué et étouffant.

COLLEGE angoissant 1 COLLEGE angoissant 2 COLLEGE angoissant 3 COLLEGE angoissant 4 COLLEGE angoissant 5 COLLEGE angoissant 6 COLLEGE angoissant 7 COLLEGE angoissant 8 COLLEGE angoissant 9 COLLEGE angoissant 10 COLLEGE angoissant 11 COLLEGE angoissant 12 COLLEGE angoissant 13 COLLEGE angoissant 14 COLLEGE angoissant 15 COLLEGE angoissant 16 COLLEGE angoissant 17 COLLEGE angoissant 18 COLLEGE angoissant 19 COLLEGE angoissant 20 COLLEGE angoissant 21 COLLEGE angoissant 22 COLLEGE angoissant 23 COLLEGE angoissant 24 COLLEGE angoissant 25 COLLEGE angoissant 26 COLLEGE angoissant 27 COLLEGE angoissant 28 COLLEGE angoissant 29 COLLEGE angoissant 30 COLLEGE angoissant 31

margot et moi

Deuxième temps:

Intégrer une forme que vous aurez choisie parmi celles-ci dans votre image retravaillée avec pixlr en accentuant l’effet d’étouffement déjà présent. La sensation et la perception de l’espace devront être métamorphosées:

formes

20131128_134341 20131128_134953 20131128_135021

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s