Le dessin dans l’art

Le dessin dans l’art

Le dessin est une technique et un art consistant à représenter visuellement, en deux dimensions, personnages, paysages, objets ou idées, par des formes et des contours, en excluant a priori la couleur. L’histoire du dessin a des origines aussi floues et anciennes que les premières peintures rupestres de la Préhistoire. Puis il connaît un essor avec la reconsidération de la perspective dès le XIVème siècle en posant également le statut de la couleur. Picasso au XXème siècle se laisse filmer par Drouot derrière une plaque de verre pour montrer comment il procède pour dessiner. Enfin, l’art contemporain n’a pas délaissé le dessin pour autant. De nombreux artistes donnent la priorité du dessin sur la couleur et tiennent à la priorité graphique.

Utilisé dans de nombreuses activités, le dessin est fondamental pour expliquer comment certains objets se fabriquent: c’est le cas du dessin industriel et du design.

Le dessin dans la préhistoire:

Le dessin pendant la Préhistoire est prédominant. L’art de la ligne et des contours précis s’affirme sur les murs des grottes profondes. Le trait est minimaliste mais laisse suffisamment entrevoir les détails de la forme importants.

lascaux

RTEmagicP_Chauvet_DRAC_Rhone_Alpes_Ministere_Culture_Communication_txdam29631_225a57

Le dessin des animaux tente d’imiter la nature pour les rendre identifiables. Les animaux sont le plus souvent représentés en mouvement avec, parfois, une impression de perspective.

Le dessin dans l’Egypte ancienne:

Le titre de « scribe des contours/scribe des formes » apparaît à Giza, à l’Ancien Empire, au milieu du IIIe millénaire avant notre ère. Dès cette époque,l’administration égyptienne met en place des structures dotées d’une solide hiérarchie pour encadrer la formation et le travail des dessinateurs. Le métier se transmet de maître à apprenti, qui sont souvent père et fils. Si le dessin peut souvent être considéré comme une œuvre d’art à part entière, il peut aussi être une étape préalable à l’exécution d’une œuvre destinée à être réalisée selon une autre technique : peinture, sculpture (bas-relief et statuaire), architecture : « Celui qui maîtrise la ligne atteindra la perfection en chacun de ces arts » disait l’artiste Giorgio Vasari (1511-1574) aux jeunes talents de son temps. L’extrême régularité et le spectaculaire équilibre de la sculpture égyptienne en bas-relief, telle qu’on peut l’observer sur les parois des temples, des tombes ou sur les stèles, sont dus au tracé du dessinateur.

Egypte_ancienne_PH_94676

Le dessin dans l’Antiquité grecque et romaine:

La géométrie classique, issue de celle d’Euclide, est basée sur des constructions obtenues à l’aide de droites et de cercles, c’est-à-dire élaborées « à la règle et au compas ».

Capture d'écran - copie

La sculpture contribua à la perfection du dessin, l’art des décorations scéniques contribua à celle de la perspective.
BoscorealeFemmeCithare

 Le dessin au Moyen-âge :

Au Moyen-âge le dessin est tracé sur du vélin ou sur des peaux animales. Le papier bien que connu en Espagne n’est utilisé de façon générale qu’au XVème siècle. On dessinait à cette époque avec des pointes de métal.

marginalia-enluminure-etrange-moyen-age-06

Dans cette enluminure, on peut apprécier le cerne noir autour des formes très graphiques avec de nombreux détails. L’enluminure est l’art fait par les moines illustrant des passages de la Bible entre autres. Le terme veut dire « mettre la lumière dedans ». Par l’art du dessin et de la couleur, les moines illustraient le texte sacré.

Le dessin à la Renaissance:

Dans les traités écrits à cette période, le dessin occupe une place fondamentale que ce soit chez Vinci, Dürer ou Alberti. Les artistes réutilisent le dessin perspectif pour confectionner leurs tableaux.

Formerly_Piero_della_Francesca_-_Ideal_City_-_Galleria_Nazionale_delle_Marche_Urbino

Piero della Francesca.

Déjà à cette époque, une question taraude les artistes entre leur choix pour le dessin ou la couleur. Cette querelle trouvera son paroxysme dans les siècles suivants.

La querelle du dessin et de la peinture:

La querelle du coloris est un débat esthétique qui anima les peintres en France dans le dernier quart du XVIIe siècle. La question est de savoir si la peinture est une activité de l’esprit, dans laquelle prédomine le dessin, expression d’une forme idéale, ou bien si elle influence l’esprit au moyen de la sensualité du regard, séduit par la couleur et l’apparence du réel. C’est à Paris, sous le règne de Louis XIV que les conférences de l’Académie royale de peinture et de sculpture donnent l’occasion aux deux opinions de s’exposer et de s’opposer.

La genèse du dessin: un film de l’élaboration des dessins de Picasso par Drouot:

Quand la peinture se fait dessin: Combas

combas5Lebleucheval

Le pinceau trace les lignes par dessus la couleur et la peinture devient dessin.

Les différents types de dessins:

Le dessin au crayon:

3.drawing_hands2-1-

Toutes les nuances de gris sont exploitées.

Le dessin au pinceau:

Le pinceau est l’outil de base du dessin en Extrême-Orient, mais il est largement utilisé également en Occident.

15782.comment-dessiner-un-rocher-au-pinceau-chinois.w_1280.h_720.m_zoom.c_middle.ts_1317370692.

Le dessin à la plume:

dess12

L’épaisseur du trait nous renseigne sur le proche et le lointain.

Le dessin au stylo à bille:

201_20120210-FABRE-insecte-1989-WL-DANCING-HOUR-BLUEL300

Jan Fabre, dessin au stylo à bille avec insecte.

Dessin au feutre :

Très largement utilisé en publicité avec des catégories bien définies: le rough ou le lay-out.

rough ou lay out:

rough_design_in_progress

Dessin d’architecture:

4485631_5_7591_l-architecte-continue-de-dessiner-ses-projets_49d14423e2b322a30f9787259698ec72

Dessin de Franck Gehry, le bâtiment peut surgir d’une séries de lignes apparaissant comme aléatoires. Le dessin est à la base du métier d’architecte, même si son enseignement a moins d’importance avec l’utilisation de l’outil informatique. C’est en dessinant, d’abord sous forme d’esquisse et de croquis, puis de dessins plus élaborés, que l’architecte trouve et précise son projet.

Le dessin d’observation :

examen_dessin_d_observation_2013_by_seppyo-d5r87li

Il a pour but de renseigner sur tous les détails de la réalité de la forme général au particulier.

Le dessin de mode: 

Le dessin dit de mode est employé dans tous les domaines de la création, des vêtements aux accessoires : chaussures, chapeaux, sacs, bijoux. Le dessin sert à préciser l’idée générale puis à l’affiner au niveau de la conception, avant de passer à la réalisation proprement dite.

25987-bruyere-nina-ricci-robert-piguet-balenciaga-marcelle-dormoy-1946-rene-gruau-hprints-com

 Le dessin de presse et de caricature:

Il a pour but de faire passer une idée avec le minimum de traits. Tout doit y être condensé pour que l’information passe.

plantu-liberte-de-la-presse-hd360_jpg_640x860_q85

Le dessin industriel:

PALIER_PERSPECTIVE

250_03

Le dessin ici a valeur de texte: il indique précisément l’agencement des pièces.

Le dessin d’enfants :

De 7 mois à 2 ans : un gribouillage qui en dit long: Des dessins qui représentent aussi pour lui une manière d’exprimer ses émotions ou ses angoisses.
De 2 à 3 ans : le début du « vrai » dessin en quête de représentation
De 3 à 4 ans : quand le bonhomme têtard fait son apparition
De 4 à 7 ans : les prémices du dessin réaliste apparaissent.

Le dessin dans l’art contemporain:

Murakami

TAKASHI-MURAKAMI-2

François Génot: le dessin est spectaculaire par ses dimensions et sa précision. Nous attendons un mot de l’artiste pour nous dire comment il considère le dessin dans son art. Nous le remercions d’avoir répondu à la question: Que représente le dessin pour vous ?  »

« Il est lui même l’expression d’un jaillissement, propice aux entrelacs et au foisonnement. Le trait devient une herbe, un tronc ou une feuille. Le fusain ou le charbon provenant directement du bois des sites observés (haies, forêts, friches…) fait office de définition dans la représentation de fragments de nature sauvage.
Le dessin est aussi une filiation directe avec les origines de la création artistique et conserve depuis quelque chose de vibratoire, de sensible, de vivant. »

G_not_original

 

dessin 01 2013 n°1, fusain sur papier, 120 cm x 210 cm. photo©F.Génot

dessin-mural-06-2012-400-cm-x-800-cm-Sogn-og-Fjordane-Kunstmuseum-Forde-No---Photo--Bent-Are-Iversen-

 

-dessin mural 06 2012, fusain, 400 cm x 800 cm. photo©Bent Are Iversen

 

Autres thématiques dans le site:

 http://perezartsplasti ques.com/les-notions-dans-les-arts-plastiques/

 

 

 

 

 

 

A propos artsplastiques

site de cours d'arts plastiques en ligne destiné aux élèves, aux parents et aux enseignants. Vous trouverez des séquences d'arts plastiques avec des productions d'élèves autour de l'objet, de l'image et de l'espace conformément aux programmes. Ces cours en ligne permettent d'échanger des pratiques avec notamment le numérique au centre de nos apprentissages.

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s