Arts Pla

La tartine, cycle 3

« installation créée par un élève de 1ere STAV du
Lycée Agricole Etienne Gauthier, Nandax  (42), projet Euréka 2014,
encadrée par Catherine Chanteloube, artiste plasticienne. Projet initié
par Françoise Farabet enseignante de Français » (image de droite en haut de la page)

Exploitation et affichage des réalisations:

Comment les artistes représentent-ils les coutumes alimentaires ?

Les représentations des coutumes alimentaires varient selon les époques; nous ne mangeons plus aujourd’hui comme au Moyen-âge ou à la Renaissance. Les aliments ont changé et aujourd’hui la diététique est au centre des préoccupations. A la Renaissance, deux catégories de repas sont importantes: Les Cènes représentant des tables avec uniquement du pain et du vin et les Noces de Cana beaucoup plus fastes. Ces représentations obéissent à des canons culturels et religieux. Aujourd’hui dans l’art contemporain, les artistes s’interrogent sur la nourriture industrielle et la culture de masse. Des artistes dénoncent la « mal-bouffe » dans leurs oeuvres. L’engagement des artistes se fait sentir dans certaines propositions. Cet intérêt pour nos pratiques alimentaires montre leur volonté de faire changer les habitudes culinaires.

La tartine !

Séance 1 :

Parole de l’enseignant :

« J’ai mangé une tartine extraordinaire ce matin. Elle était recouverte d’une confiture merveilleuse, pleine de couleurs et de formes géométriques différentes!  A vous d’inventer une tartine extraordinaire pour qu’on aie envie de la manger !. »  Ne pas hésiter à éveiller leur curiosité et à mettre de l’emphase lors de l’énonciation de la consigne.

Distribuer une feuille A3 avec un dessin de tartine photocopié dessus.

Temps de pratique: 20 minutes

Travaux des élèves :

Mise en commun: 10 minutes

Retour aux tartines:

Temps accordé pour la retouche des travaux: 15 minutes

Références artistiques: 10 minutes

L’enseignant pourra reprendre les références artistiques ci-dessus et les enrichir avec les suivantes:

(Il est bien d’avoir une frise chronologique pour permettre aux élèves de situer les oeuvres dans le temps)

Claes Oldenburg, (cette référence est spectaculaire et plaira aux élèves, ce sera l’occasion de parler du Pop Art)

Il est nécessaire de donner des indications d’échelle aux oeuvres que vous présentez. Il faut préférer la photographie ci-dessous qui montre bien l’échelle du hambruger.

Le clip du groupe OKGO qui a réalisé ce stopmotion avec des milliers de tartines !

Comment trouvez-vous cette oeuvre ? L’art peut-il se permettre de gaspiller des tartines ?

Est-ce une peinture ? Une sculpture ? Qu’est-ce que c’est ?

La laitière, Vermeer,1658

Cette peinture est-elle appétissante ? A-t-on envie de la manger ? Pourquoi ? (Vous pouvez agrandir l’image et zoomer dessus pour voir les « grains » de peinture.)

Séance 2:

« Ah la la ! Je mange très mal, j’en ai mis de partout ! La confiture a débordé ! »

Temps de pratique: 15 minutes

La difficulté consiste ici à reprendre son travail avec les difficultés suivantes:

Mise en commun: 5′

Comment avez-vous fait pour montrer que la confiture a débordé ? De quoi ?

Qu’est-ce qui était facile ou difficile ?

Références artistiques: 10′,

Le Caravage: entre 1594 et 1602 Nature morte (remarquez la disposition de la corbeille, en équilibre sur la table, prête à se renverser)

Le «Pigeon aux petits pois» est une nature morte cubiste de Pablo Picasso,

Quelles sont les formes géométriques dans cette oeuvre ?

Comment sont les couleurs ? (Amener les élèves à s’exprimer sur les couleurs)

Comment la trouvez-vous ?

Retour aux productions: 20′

Rangement: 5′ 

Séance 3: 

L’enseignant a pris soin de récolter différents objets et matériaux de couleurs et de formes différentes, fils de couleurs, morceaux de plastiques, de carton imprimé et découpé en morceaux, d’images en couleurs découpées elles-aussi, enfin bref tout ce qui est à sa disposition …

« Saperlipopette ! La confiture était piégée ! Il y avait des choses non comestibles dedans ! A vous de camoufler des éléments pièges dans votre tartine ! »

Temps de pratique: 25 minutes. 

Mise en commun: 10 minutes

Comment avez-vous caché les éléments pièges ? (forme, couleur, texture, matière, recouvrement, etc)

Temps de pratique: 15 minutes:

les élève sont invités à mieux dissimuler leurs éléments dans leur production.

Références artistiques: 5 minutes

Kurt Schwitters, Merzbild, 1919

 

Spoerri, Tableaux pièges: les éléments d’un repas sont fixés sur un support et deviennent une oeuvre d’art.

Autre référence (arts visuels et SVT): Isabelle Tournoud, Faut pas jouer avec la nourriture, 2008, pain invendu, colle, sac de farine, 140 x 110 x 130 cm, exposée à Melle en 2008

 

Avec l’accord des élèves, vous pouvez envisager un accrochage à la cantine pour valoriser les travaux des élèves. N’oubliez pas de mettre un titre à cette exposition « Les tartines piégées! »

 

Prolongements possibles, piste à l’étude …

« La tartine magique »: avec l’informatique, prendre l’image de la tartine et intégrer à l’intérieur une autre image que les élèves auront choisie sur internet pour ses couleurs.

Compétence informatique: savoir manipuler des images avec des outils de bases de logiciel ou d’applications. (baguette magique, lasso magnétique, copier, coller, ajuster, etc).

Il est possible de le faire en ligne sur le site: PIXLR. L’enseignant récolte les tartines et réalise un gif animé pour montrer la diversité des réponses des élèves.

 

On a tous un penchant pour les tartines !

Ne mettez pas des tartines: allez à l’essentiel !

Compétences:

Représenter par le dessin des objets imaginés et observés.

Exploiter les qualités fonctionnelles et expressives des outils, des matériaux

Apprentissages:

Exploiter différents modes de représentation

Expérimenter des techniques variées

 

Aller à la barre d’outils