Le pli dans l’art

« Le monde ne cesse de faire des plis. Des plissements géologiques aux plis sur l’eau, des rides du corps aux drapés du vêtement, le pli est le mouvement même de la vie et il en est la trace. «  Extrait du livre Les plis de Nadine Vasseur (Seuil).

Rien n’est plus difficile à représenter que les plis avec leurs formes structurées parfois selon une logique géométrique difficilement identifiable. Le pli peut à lui seul défigurer une représentation quand celle-ci veut être fidèle à la réalité. Le pli supposerait «le jeu du visible et du caché, de la présence et de l’absence, de l’apparition et de la disparition.

Le pli:

Rabat d’une matière souple sur elle-même pour former deux épaisseurs

Marque occasionnée par une pliure

Ride de la peau, jointure des articulations, bourrelet

Lettre, enveloppe de lettre

Ondulation d’une étoffe

Chacune des ondulations des couches de terrain formant un plissement

Chacune des minces couches de bois formant le contreplaqué

Forme, tombé d’une chose souple (cheveux, vêtement, etc.)

Jeux : levée au jeu de carte Habitude, manie Feuillet utilisé pour plaquer du bois

Les grecs excellaient dans le drapé mettant en valeur l’anatomie humaine. Le drapé désigne l’agencement des étoffes et des plis des vêtements représentés en peinture ou en sculpture.

13101353266086_zoom

Les Egyptiens avaient une représentation presque « schématique » des plis des étoffes. Le mouvement des tissus est suggéré par de simples lignes qui montrent comment il s’articule autour des corps. La représentation exclue toute représentation du volume avec les ombres et les lumières. Les plis sont dessinés simplement sans emphase.

Opening_of_the_mouth_ceremony

Dans l’art byzantin, tout est codifié pour que les images aient la même force dans tous le territoire byzantin. Les plis répondent à des critères très précis.

526413313

La Maesta de Duccio, qui porte les stigmates de l’art byzantin propose des plis avec des parties dans l’ombre et d’autres dans la lumière qui donnent une profondeur au tableau.

maest_01

A la Renaissance, Léonard de Vinci réalise une étude de plis où il s’efforce d’être conforme à la réalité. Le corps apparaît sous le tissu en épousant ses formes. Le drapé devient un moyen d’exalter l’anatomie humaine.

Disegno-leonardo-louvre

Van Eyck réalise sa Vierge au Chancelier Rolin avec une robe rouge toute en plis. Ceux-ci ne dévoilent pas le corps de la vierge mais constituent comme le « socle » de la Sainte. Le pli se met au service de la gloire du divin.

getimage

Dans son autoportrait, le turban avec ses nombreux plis couronnent la tête du peintre.

medium_turban-3

Pontormo dans sa Déposition de 1528 crée un ballet de plis et de drapés autour du corps du Christ.

Jacopo_Pontormo_004

Le pli est fondamental dans l’art baroque où tout est envol, caché tout à tour et montré. Tout s’articule autour des drapés.

Le tombeau du Bernin est un exemple: le corps paraît vivant avec l’architecture des plis.

beataludovicaalbertoniestasiberninisanfrancescoaripa_0414

L’extase de Sainte Thérèse,1647–1652, de ce même artiste est stupéfiante. Un souffle d’extase parcourt l’ensemble des plis.

extasesaintetherese_lebernin_0733

Le Triomphe de Paolo de Matteis est une symphonie de plis métissés aux nuages tout aussi travaillés par les ombres et lumières avec une perspective colorée qui donne de la profondeur à la scène.

1280px-1710-15_de_Matteis_Triumph_of_the_Immaculate_anagoria

Johannes Vermeer place un rideau au premier plan de son tableau qui devient un élément architecturant le parcours du regard dans la peinture. Il est intéressant de remarquer qu’une carte à peine froissée tombe le long du mur offrant un contraste avec les courbes du rideau. Les deux se répondent et se mettent en valeur.

johannes_vermeer

Frangonard, dans le Verrou, 1779, accorde une place importante aux plis. La chambre à coucher et le lit deviennent, avec lui, les décors les plus fantastiques où les accessoires – lingerie, coussins, tentures – redessinent, en marge de l’action, les plis et les creux métaphoriques d’une nouvelle géographie amoureuse.

verrou-fragonard

Fragonard, dans Les hasards heureux de l’escarpolette 1767, réalise une peinture où les plis de la robe de la jeune femme sont tout aussi troublants que les reliefs du paysage représenté. Un jeu du caché/montré dans cette peinture est magnifié par la structure des plis.

balancoire_l

Ingres, peintre néo-classique français rend à merveille les joies plissées des tissus soyeux les mettant en valeur. Les plis contrastent avec l’aspect lisse et jeune de la peau de la demoiselle.

portrait-of-countess-d-haussonville

Plus tard, dans cette peinture impressionniste de Monet, les plis de la robe sont de la même teinte que le ciel aux plis nuageux. Le pinceau de l’artiste caracolle sur les plis de la robe, dansants et changeants, offrant un vrai ballet de lignes et de nuances colorées pour les yeux. Cette robe cyclonique peut faire penser à un tourbillon surgissant dans le ciel.

peintureMonet

Edgar Degas réalise une sculpture où il assemble un morceau de tissu pour figurer les plis du tutu. La Petite Danseuse de quatorze ans est une sculpture d’Edgar Degas réalisée en cire entre 1875 et 1880. Le modèle identifié est une jeune danseuse du nom de Marie van Goethem âgée à l’époque de 14 ans.

asa07_degas_003f

Le pli exprime la plasticité des tissus et les peintres pendant longtemps ont pris un réel plaisir à architecturer leurs oeuvres avec ces formes épousant les ombres et les lumières. Très plastique et graphique, le pli est exalté dans les peintures.

Mais remontons dans le temps, avec l’origami cet art du pliage. L’origami (折り紙?, de oru, « plier », et kami, « papier », changé en gami à cause du rendaku) est l’art du pliage du papier ; le mot vient du japonais – qui l’aurait lui-même emprunté au chinois (折紙/折纸, pinyin zhézhǐ « plier du papier ») –, la tradition japonaise de cet art ayant fortement influencé son histoire en Occident. Cet art est un des plus anciens arts populaires, au vie siècle, en Chine.

Origami-Rhino-01

Aujourd’hui le pli est un sujet à part entière offrant ses reliefs et son architecture y compris dans cette dernière avec Gehry qui réussit le tour de force de réaliser des bâtiments comme froissés et plissés. Il déclare: «  Je pensais au Bernin. Je pensais à l’Extase de sainte Thérèse et à ces plis merveilleux. Pour moi, ils sont très architecturaux. Michel-Ange dessine des plis tout en douceur, ceux du Bernin sont plus anguleux »

kxmubzafifb6i8mbffzv

Simon Hantaï quant à lui utilise le pli comme outil plastique à part entière. Ceux-ci font partie de la genèse de la peinture. Celle-ci porte les stigmates de tous les plis qui l’ont traversée.

5-Mariale

Piero Manzoni réalise une série de peintures « achrome » constituée uniquement de plis. Il cherche le degré zéro de la peinture.

138_31601_1 004

Herbert Zangs également structure sa peinture en travaillant les plis.

4a70b5178893852ba56020bca91eca63

César, dans ses compressions, montre des voitures toutes plissées.

6a010534aec579970c0162fbe9d1c0970d

Orlan, dans ses robes, montre des sculptures uniquement faites de plis jouant avec l’ombre et la lumière.

robes04 MCP_0015

Christo emballe le Reischtag et offre ainsi une installation de plis monumentaux.

ArticleChristoItaly3

Kader Attia expose une série de personnages représentés uniquement par les plis de leurs vêtements.

04.10.14 - kader_attia_ghosts_

Wang Du expose à Paris des sculptures monumentales qui ne sont en fait que des plis. Trois boules de papier surdimensionnées, en acier blanc, sont exposées dans le jardin du Palais Royal à Paris. Wang Du, artiste chinois travaillant en France, réalise ses sculptures à partir de journaux froissés agrandis grâce à un scanner 3D.

wang-du_palaisroyal2 wang-du_palaisroyal1

Ernest Pignon Ernest, dans Extases plie ses dessins pour sculpter la lumière dans son installation. Le pli ajoute un côté dramatique à la scène. Les plis réels et suggérés se répondent.

img_2629.1296402596

D’autres architectes ont mis en scène les plis dans leurs projets. Les artistes  Berdaguer & Péjus jouent de l’archéologie du bâtiment et de ses fantômes, pour créer une fantasmagorie architecturale : intégralement recouverte, la maison d’origine se dilate au sens propre et coule sur ses marges. Gue(ho)st house ou « l’art de ne plus avoir peur des fantômes. »

sculpture, etc, vues d'atelier

DSC1735b

tn-955-800-c

Philippe Soussan interroge la représentation en montrant une chaise avec sa figuration sur du papier froissé.

P1040118-f9ba6

Pour finir, une publicité russe pour un fer à repasser. On voit un homme reproduisant des tableaux célèbres avec son fer.

Bon repassage à tous et à toutes !

Complément à cet article:

https://perezartsplastiques.com/2016/01/07/les-plis-dans-lart-2/

Plus d’articles sur des thématiques: ici

https://perezartsplastiques.com/les-notions-dans-les-arts-plastiques/

15 commentaires

  1. glace bernard . sculpteur

    Superbement documenté.
    J’aurais ajouté le Balzac de Rodin (pour sa recherche de rupture des codes classiques).
    Un sculpteur dit d’une surface, d’une forme, qu’elle est tendue (ou molle)
    Le drapé est un excellent moyen de constater ici la justesse du terme employé.
    Bravo pour votre site

  2. glace bernard . sculpteur

    Dans travail perso, je n’ai rien gardé. Mais les pages 455 à 476 de:

    La sculpture / Inventaire général/ Méthode et vocabulaire. Imprimerie nationale (760 pages!)

    si vous l’avez, sont intéressantes. Je réfléchis a d’autres sources.
    Les drapés transparents dans le marbre ,en dehors de tout jugement esthétique, ont toujours été pour moi un mystère pour la réalisation technique éblouissante .

  3. glace bernard . sculpteur

    Pour info perso
    Un sculpteur totalement disparu des écrans radar, et pour cause,qui ne travaillait que sur le drapé. Un monsieur charmant que j’avais rencontré dans son château ((il avait réalisé le trône de Bokassa) à coté de Montpellier : Olivier Brice
    Il utilisait je pense une technique courante dans le spectacle, recouvrir la forme avec tissu de verre enduit de résine, ce qui donne des surfaces « molles » qu’il faudrait normalement retendre.
    J’avais quand même aperçu quelques corps avec drapés dans le vent intéressants.
    https://www.youtube.com/watch?v=6ZV1CTkJoN0 (très mauvaise vidéo)

  4. Perrine

    Bonjour, je vous remercie vraiment pour tout le travail que vous mettez en ligne. J’aurai simplement une remarque à faire, c’est que vous donnez rarement date, titre et auteur des oeuvres ou encore les lieu d’exposition. En tous les cas merci encore, je passe énormément de temps sur votre site en ce moment étant en préparation de Capes. Vraiment merci, j’ai hâte d’enseigner à mon tour!
    Perrine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s