La matérialité de la couleur, M1, M2, DU1

La matérialité de la couleur

Quand les taches prennent du sens et de la matière …

Cycle 1, Grande Section

 » Réaliser le plus possible de taches différentes avec les outils et objets mis à disposition sur l’ensemble de la grande feuille canson »

Outils: éponges, brosses, pinceaux, bouteilles, verres, tissus, ficelle, coton, etc

« Les taches prennent de la hauteur ! »

 

« Observer les productions et tracer le contour d’un personnage, animal réel ou fantastique avec un cerne de peinture noire »








TD DU1

Observer les productions et  retrouver la suite de consignes qui ont permis d’aboutir à ces travaux.

Posez-vous la question: comment ces productions ont-elles été faites ? Quels sont les procédés de fabrication ? Examinez les couches successives pour repérer les plus anciennes aux plus nouvelles. C’est avec ce type de regard qu’il faut analyser les oeuvres d’art: en s’interrogeant sur leur fabrication.

Exemples de consignes:

Séance « Traces en vie »

Marina Jovet, Elisabeth Payet, Loriaux Gaëlle, Crépin Mélanie

Cycle 3 niveau CM1

Compétences :

  • Choisir, organiser et mobiliser des gestes, des outils et des matériaux en fonction des effets qu’ils produisent
  • Donner forme à son imaginaire en explorant divers domaines
  • Identifier et assumer sa part de responsabilité dans un processus coopératif de création.

Modalités de travail :

  • groupes de 4 élèves,
  • matériel : peinture, terre de couleur, pinceaux et objets divers.
  • Séance 1:

Préalable : Choisir un objet dans la poubelle à la maison et ramène le à l’école.

Consignes :

  • Trouvez toutes les traces que peuvent produire vos déchets.
  • Intégrez les déchets à la production.
  • Séance 2:

Consigne : donnez du volume aux traces.

  • Séance 3:

Consigne : Tracez un chemin à la peinture noire qui relie des volumes de chaque production.

Groupe 2

artvisuelex2du1g2aurelie

Groupe 3:

Cycle 3

Séquence : Donner du volume à un cycle d’évolution

Séance 1 : Créer des traces à partir d’objets du quotidien en utilisant tout l’espace de la feuille et disposer ces objets sur la feuille.

Séance 2 : Donner du volume aux traces

Séance 3 : Créer un lien entre les œuvres de façon à représenter un cycle / une évolution à l’aide d’un trait de peinture noire

Références artistiques:

Dans son traité de la peinture, Léonard de Vinci invitait à regarder les taches sur les murs pour y voir des paysages. Ainsi il montrait comment ce qui n’avait ni forme ni sens pouvait soudain dans l’esprit du regardeur prendre une signification nouvelle.

Joan Miro

 

Jackson Pollock

jackson-pollock-convergence

Robert Rauschenberg, Combine Painting

55238a3f67453028ab38a8037c8faa3b

One Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s