Le chamanisme dans l’art

Le chamanisme dans l’art

Je suis tombée sur une étude de Marie Eude « Les figures du chamane » qui éclaire bien les relations qu’entretiennent certains artistes avec le chamanisme. J’ai repris quelques passages de son étude car elle mérite d’être lue.

« Le chamanisme, ou shamanisme, est une pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits de la nature ou les âmes du gibier, les morts du clan, les âmes des enfants à naître, les âmes des malades à ramener à la vie, la communication avec des divinités, etc. C’est le chamane qui incarne cette fonction, dans le cadre d’une interdépendance étroite avec la communauté qui le reconnaît comme tel. » wikipedia

Le chamanisme part du principe que le corps et l’âme sont dissociés et qu’ils ont un double. Cette croyance pressent qu’une relation relie toute chose à son double. Le chamanisme pense qu’il peut agir sur les conséquences lorsque ces relations sont chaotiques. Le chamane est celui qui rétablit l’ordre des choses, qui guérit et repanse le monde.

De nombreux artistes contemporains ont expérimenté cette voie spirituelle et active dans leurs productions. « Comment la figure du chamane peut-elle être traitée par les artistes contemporains à la fois comme concept et forme plastique ? »

Joseph Beuys 

«Quand je suis considéré comme une sorte de figure chamanique ou que j’y fais moi-même allusion, c’est pour souligner ma croyance en d’autres priorités (que celles de notre société actuelle)… Dans des lieux comme les universités, où chacun parle de manière si rationnelle, il est nécessaire qu’apparaisse une sorte d’enchanteur.» J. Beuys

« L’œuvre la plus éloquente quand on pense à la figure du chamane chez Beuys reste la performance qu’il effectua en 1974 «I like America and America likes me. Elle débuta dans un avion qui le conduira à New York. L’artiste fit le voyage les yeux bandés et refusa de jeter un oeil à ce qui se passait à l’extérieur. A son arrivée il fut complètement enveloppé d’une couverture de feutre et fut transporté en ambulance à la René Black Gallery de New York. Il quittera le lieu de la même manière cinq jours plus tard. Entre ces deux moments ritualisés, l’homme restera enfermé en compagnie d’un coyote sauvage, équipé de sa couverture de feutre, d’une canne et d’une lampe de poche. Beuys à travers cette action voulait recréer un temps de guérison entre une Amérique ancestrale traumatisée et la nouvelle Amérique capitaliste. »

joseph_beuys_i_like_america_n_kidsofdada_article_grande

Il va pendant ces jours d’enfermement tenter un apprivoisement avec l’animal (réciproque). Il démontre ainsi une possible réconciliation entre deux mondes, avec un temps ou l’homme et l’animal ne faisaient qu’un, un temps ou la communication entre les espèces était naturelle et totale. J. Beuys se représente comme le guérisseur d’une Amérique malade et militarisée. »

Giuseppe Penone a installé dans des forêts des mains en bronze. Les arbres ont poussé depuis et les marques dans les écorces montrent le temps qui passe. Cette relation entre l’homme et la nature est signifiante. L’impalpable devient visible avec cet artiste.

giuseppe-penone-main-arbre-04-786x840

Le collectif canadien Fastwürms imagine une force qui anime le monde. Mais chez ces artistes, la dérision du sorcier va à l’encontre de l’image sérieuse du chamane.

fastwurms-112

Ces artistes se sont proclamés « sorciers de l’art ».

BRIAN JUNGEN, à partir de baskets nike compose des masques à l’expression très marquée.

121_2

Il transforme des objets usuels et commerciaux en objets ritualisés et totémiques.

Ces totems sont réalisés avec des sacs de sport.

agototems

« Sa démarche ne se résume cependant pas au pastiche de masques cérémoniels, il se révolte contre la récupération systématique des objets autochtones par la marchandisation des fétiches ». Il dénonce le tourisme de masse qui dénature les traditions et les cultures.

Pour ces artistes l’art est de nature sacrée. « La spécificité de leur art se traduit par un contenu faisant appel à un message existant depuis l’aube des temps, celui des mythes et de la création tout en traitant de problèmes actuels. »

Rebecca Belmore réalise une performance qui est de l’ordre d’un rituel initiatique. Fountain, 2005. Une chute d’eau est projetée sur un mur et on voit à travers un paysage de plage sombre et lugubre. Un feu embrase le mur. Puis on distingue l’artiste se battre avec un seau bien trop lourd pour elle.

« Après cette sorte de transe douloureuse, l’artiste se calme, on la voit avec un sceau dans les mains, elle ne cesse de le remplir et de le vider dans l’eau, au bout d’un moment elle finit par sortir difficilement de l’eau, tenant toujours avec elle ce seau qui maintenant est lourd (on le voit à sa démarche) elle se rapproche de la caméra et jette son contenu ( du sang à priori) sur l’écran. A la fin nous la voyons à travers ce film rouge, déformée. Cette video performance semble se rattacher à un rituel. »

Le sang dans cette installation est une métaphore de la colonisation. L’artiste souhaite comme réparer à travers cette transe, cette bataille désespérée avec le seau. Reconquérir par l’art les territoires, les histoires perdues.

fountainprod11 69_35_belmore_img01

Marina Abramovic performeuse, a réalisé en 2010 une performance inouïe du 9 mars au 31 mai. Elle est restée assise, immobile et hiératique devant des spectateurs venant s’asseoir devant elle. Au départ, une table était installée entre elle et le public mais elle finit par l’éliminer. « Les visiteurs étaient invités à prendre place sur la chaise vide pendant la durée de leur choix. Dans un état d’extrême concentration l’artiste les regardait sans un mot, le corps immobile. Pendant les sept heures quotidiennes, elle ne bougea pas de sa chaise, tout besoin physique ajourné (l’artiste explique qu’elle a du se soumettre une discipline d’hydratation extrêmement rigoureuse lui permettant de ne pas avoir besoin d’uriner.) Pendant ce temps d’extrême présence, elle voulu mettre en place une réflexion autour du dépassement temporel, de l’endurance dans la durée et de la transcendance de l’instant et remit en premier plan la valeur de la présence de l’artiste. »

Le chamanisme dans l’art prône une approche plus essentielle aux choses, aux matériaux, L’énergie créatrice serait essentielle à l’élaboration d’une œuvre d’art. Un retour au sacré, à la magie, qui permettrait une lecture ouverte et multiple.

Benoît Huot réalise des sculptures d’animaux investis d’un pouvoir tactile presque magique. Le cerf est un animal chamanique. Ce type d’art nous amène à nous interroger sur la pensée magique.

03-benoit-huot

Buffle terre, 2012

huot-benoit-cerf-de-saint-hubert_210-x-210-x-60-cm_2012_cerf-naturalise-tapisserie-colliers-cra%cc%82nes_courtesy-galerie-eva-hober-paris_low

Cerf de Saint Hubert, 2012

05-benoit-huot_cerf-aux-cranes_2012_technique-mixte_150x75x75cm

Cerf aux crânes.

personnage-assis-avec-renard-de-benoit-huot

Personnage assis avec renard.

Mais Jackson Pollock s’est intéressé de près à la culture amérindienne et au chamanisme en réaction à nos sociétés déshumanisantes. Il s’est d’abord attaché à des représentations figuratives inspirées de la culture amérindienne. Une exposition en 2008 à la Pinacothèque de Paris a réinterprété les oeuvres de l’artiste à la lumière du chamanisme.

pollockexpo1

Puis c’est dans l’abstraction qu’il a réussi à exprimer les transformations chamaniques. Sa peinture est de l’ordre de la transe, de la danse, la peinture féconde la terre.

pollock_rhythm

La pensée magique n’a pas déserté la scène artistique. C’est avec gravité et enchantement que nous comprenons mieux l’oeuvre de ces artistes à la lumière du chamanisme. L’art a cette force intrinsèque de nous faire voir la nature, les hommes différemment. Il partage avec le chamanisme cette volonté d’ouvrir vers un monde meilleur et de penser notre relation avec l’invisible de manière poétique et transcendante.

Un artiste relié au chamanisme: Eric Bavoillot

https://perezartsplastiques.com/2017/02/06/le-chamanisme-eric-bavoillot/

D’autres thématiques ici:

https://perezartsplastiques.com/les-notions-dans-les-arts-plastiques/

A propos artsplastiques

site de cours d'arts plastiques en ligne destiné aux élèves, aux parents et aux enseignants. Vous trouverez des séquences d'arts plastiques avec des productions d'élèves autour de l'objet, de l'image et de l'espace conformément aux programmes. Ces cours en ligne permettent d'échanger des pratiques avec notamment le numérique au centre de nos apprentissages.

1 réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s