Bruner et la pédagogie de la découverte

Bruner est un psychologue et pédagogue dont les écrits ont encore des répercussions dans la manière de concevoir notre discipline.

C’est lui qui a conçu :

la pédagogie de la découverte

les progressions spiralaires.

Dans la pédagogie de la découverte, pratique active, l’élève découvre ou redécouvre en partie les apprentissages. Cette manière de faire apprendre se base sur des problèmes soumis aux élèves et trouve son fondement dans l’expérience. Le dispositif doit être bien pensé afin de faciliter la tâche aux élèves. Ce dispositif favorise la pédagogie de projet avec le travail collaboratif. Cette méthode fait d’abord faire aux élèves, puis fait dire et enfin l’enseignant reformule. C’est une méthode inductive où l’élève guidé ou non par l’enseignant peut arriver à formuler des concepts. Cette pédagogie s’oppose aux dispositifs mnémoniques.

Il existe deux styles de pédagogie de la découverte:

  • les pédagogies non guidées qui limitent le rôle du professeur. Mais là, les élèves n’ont pas forcément les prérequis nécessaires pour mener à bien leur tâche. Mais les élèves peuvent apprendre de manière erronée une quantité d’informations. Bruner ne croyait pas en cette manière de procéder.
  • les pédagogies guidées où l’enseignant enseigne les prérequis et encadre fortement les élèves. L’etayage est ce qui va permettre à l’enseignant d’accompagner ses élèves. L’enseignant valide ou invalide les hypothèses des élèves, poser des questions aux élèves pour les aider dans leur démarche,
  • pedagogie-de-la-decouverte-etayage
  • C’est bien cette pédagogie qui est au coeur de notre discipline mais pas seulement. La pédagogie expérientielle également.
  • Mais l’enseignant doit savoir qu’il existe d’autres conceptions de la pédagogie et l’art de ce métier consiste à les maîtriser et à savoir quand les utiliser.
  • Il est d’usage de distinguer cinq méthodes pédagogiques :
  • expositive, L’enseignant transmet les connaissances sous forme d’un exposé
  • démonstrative, L’enseignant montre ensuite il fait faire et fait reformuler l’élève.
  • interrogative, A l’aide d’un questionnement approprié, l’enseignant permet à l’étudiant de construire ses connaissances par lui-même ou de faire des liens et de donner du sens à ces éléments épars.
  • de découverte
  • et expérientielle. L’enseignant incite à la formalisation du savoir-faire par l’étudiant qui est le vrai producteur du savoir qu’il partage et réélabore avec d’autres.

sources:

https://zestedesavoir.com/tutoriels/604/la-pedagogie-pratiques-efficaces-et-theories-pedagogiques/1009_constructivisme-pedagogique/4197_theories-de-bruner-et-pedagogies-par-decouverte/

http://eduscol.education.fr/bd/competice/superieur/competice/libre/qualification/q3b.php

One Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s