Site icon arts pla

L’enseignement réciproque en arts plastiques

L’enseignement réciproque a été mis en place en français pour permettre aux élèves de mieux entrer dans la compréhension du texte. Cette méthode permet aux élèves de suivre une trame logique de manière collective en suivant des étapes bien particulières: prédire, clarifier, questionner, résumer. Au départ, l’enseignant tient son rôle de professeur puis petit à petit les rôles s’inversent en mettant l’élève dans la posture de celui qui sait. « « Enseignant » et « élève » permutent régulièrement et le premier fait en sorte que le second s’investisse de plus en plus dans le processus de compréhension : principe de l’alternance d’un côté, principe de l’effacement progressif de l’autre. » (Baudrit, 1999).

Les objectifs de l’enseignement réciproque en lecture : (1)

Cette méthode pourrait être appliquée en arts plastiques et permettrait de guider une réflexion conjointe. Le tableau ci-dessous en montre la structure et le contenu. Sans toutefois entrer dans la réciprocité et le modelage, ce cheminement dans les mécanismes de la pensée pourrait permettre aux élèves de mieux cerner leurs intentions plastiques et de les verbaliser.

On peut imaginer le dispositif suivant: dans un premier temps l’enseignant guide le cheminement des élèves puis les laisse petit à petit agir de manière autonome.

L’intérêt de verbaliser avant de commencer les productions est de permettre aux élèves peu actifs de comprendre comment ceux qui sont plus à l’aise entrent dans une démarche plastique.

(1) http://www.learnalberta.ca/content/flrt/pourquoi/

Aller à la barre d’outils