La plume dans l’art

La plume dans l’art

La plume se fait poésie et finesse dans l’art occidental. Elle apparaît dans les natures mortes où figurent des oiseaux ou dans les portraits de personnages importants. Elle est appréciée pour sa moirure, sa légèreté, ses courbes et contre-courbes, sa texture. Noble ou plus modeste, elle peut devenir symbole mystique et même politique et incarner bien des secrets. Découvrons-la dans toutes ses facettes dans l’art d’hier et d’aujourd’hui mais aussi d’ici et d’ailleurs.

Cet article volontairement n’a pas classé les oeuvres d’un côté artistiques et de l’autre émanant des arts appliqués. C’est le charme de la plume qui a guidé l’ordre de présentation de ces références.

Louis XIII vers 1616 par Pourbus le Jeune : la plume symbolise le pouvoir et la grâce. Ses lignes courbes évoquent le raffinement et l’élégance.

Mais elle devient tragique dans La Mort de Marat de David où elle joue un rôle symbolique important. Il y a deux plumes dans le tableau. La verticale pourrait être l’évocation de l’âme de Marat prenant son envol.

On la retrouve pétillante, légère et dans toute sa splendeur dans les masques de Venise où elle peut exprimer diverses émotions. Elle évoque également la grâce et une certaine noblesse.

En revanche chez les indiens elle incarne la force et le pouvoir mais aussi la relation de l’homme à la nature. Chez les Indiens, la plume d’aigle n’est pas un ornement gratuit. Chaque plume d’aigle portée par un guerrier symbolise un acte de bravoure. Les rares indiens autorisés à porter une coiffe ornée de dizaines de plumes étaient investis d’une immense autorité. La plume d’aigle est un symbole de sagesse.

 

Conquering Bear. An Oglala Sioux man. 1899. Photo by F.A. Rinehart.

Anin Kasan Cikala aka Little Bald Eagle – Lakota

(Ces images proviennent du site http://www.firstpeople.us/)

Dans ce masque africain Dan de Côte d’Ivoire, les plumes encadrent le visage pour incarner la force également et le pouvoir.

Coiffe aka en plumes :

Art de la plume en Amazonie : Guirlande avec couvre-nuque rikbaktsa, Mato Grosso. Fils de coton, plumes d’ara et de hocco (mutum), fibre de palmiers tucum et reina, cheveux humains. Hauteur : 81 cm ; largeur : 71 cm ; profondeur : 10 cm. « Principale manifestation esthétique des Indiens, l’art de la plume requiert des techniques complexes dont l’une des plus étranges, le « tapiragem », consiste à teinter les plumes des oiseaux vivants. » (1)

LA MAÂT, SYMBOLE DE JUSTICE ET DE VÉRITÉ EN AFRIQUE. Le terme « maât … Il signifie Vérité-Justice : en Egypte antique, la Maât était le symbole « de l’ordre cosmique, de la justice et de la vérité. …. Ses emblèmes sont : une dame portant à sa tête une plume d’autruche et la balance.

 

Revenons en Occident …

Gustav Klimt met en scène des plumes d’autruche dans Femme au chapeau et au boa de plume

Bilibine dans ses illustrations des contes russes représente des plumes blanches dont les courbes installent la composition de l’image.
Toujours dans le registre de l’illustration :
Auteur inconnu, les plumes organisent la composition de l’image :
Dans ces illustrations ci-dessous, l’encre et sa diffusion représentent le plumage du paon
Un petit saut dans le temps

Rebecca Horn avec ses plumes d’autruche en fait un habitacle, une intimité mise en scène. La plume devient une extension du corps. (lire cet article sur sa vie et la maladie)

Dans la haute-couture, la plume est exploitée pour sa noblesse et ses moirures. Le vêtement se déstructure grâce à elle. L’art de travailler la plume : la plumasserie.

Roger Vivier fait des chaussures en plumes …

Sculpture plume de Katharina Leutert. Art Contemporain Plumes Maya

Amy Judd en peinture rejoint la posture de Rebecca Horn avec des représentations de corps où la plume devient une extension de celui-ci.

Mais il existe aussi des peintres qui utilisent la plume comme support :

Julie Thompson

Basé à Washington, Chris Maynard est le roi de la minutie et de la précision. Il réalise des oeuvres à partir de plumes en les découpant pour créer de petits oiseaux. (matériau)

Damien Hirst dans Legend représente un cheval ailé écorché à la fois attirant et repoussant.

Julien Salaud avec son ours et ses plumes …

Une composition savante de Rina Banerjeese laisse admirer telle une fleur exubérante, totem multiculturel où sont associés des éléments disparates : petits animaux empaillés, métal, coquillages et plumes immenses. (assemblage)

Les fascinantes sculptures de l’artiste Kate MccGwire, basée à Londres, qui utilise principalement des plumes.

Pauline Guerrier, “Mandala Plumes”, nylon, bois et acier 120 x 130 …

détail des mandalas :

Bettie Nin, Immigrants, 2011 – Installation Valises, plumes, goudron © Bettie Nin /courtesy the artist, la plume incarne l’actualité. (la plume fait voir les valises différemment / corps/surface/recouvrement/apparence)

Lucy Glendinning’s Feather Children mêmes notions à l’oeuvre que dans la précédente:

Isa Barbier « Rencontre » – 2014
Commande des Rencontres Contemporaines pour leurs 20 ans
Œuvre in situ dans la Chapelle St-Jean-de-Dieu à Lyon, lors du concert du 5 octobre 2014
Mobile de plumes
« Plumes / points à la rencontre de notes / sons
Cinq lignes de câble fin, tendues au haut des chapiteaux sont la portée musicale soutenant les plumes. Sur la trame de fils prêts à scintiller dans un rayon de lumière, deux angles aigus face à face tendent l’un vers l’autre.
L’espace entre, pointe le lieu d’une possible rencontre. »

installation in situ
plumes de goélands, oies sauvages, fil, cire
108 x 520 x 29 cm

Elyse de Lafontaine : land art, installation, paysage …

L’arbre à plumes d’Anne Sarda :

Installation de Chiharu Shiota contenant ailes et plumes.

Des sculptures de plumes par Alice Morlon :

Chez Brancusi, dans Le Coq,  l’oiseau stylisé pourrait bien être réduit à une plume. Le rapport au socle est important : il y a un contraste de matières.

Utilisée comme matériau, support, objet ou sujet de représentation, la plume est un élément plastique riche et aux possibilités variées.

L’attrape rêve est un objet où les plumes chassent les mauvaises pensées … Dans certaines cultures amérindiennes, un capteur de rêves ou attraperêves (en anglais : dreamcatcher) est un objet artisanal d’origine ojibwé (appelé asubakatchin ou bawajige nagwaagan dans cette langue) composé d’un cerceau, généralement en saule, et d’un réseau de fils en forme de filet.

Divers : permettant de trouver des pistes de séquences …

Une plume en string art …

Tableau Plume abstrait 50×150 Argenté. Peinture acrylique et feuilles métal, auteur non mentionné : ce qui est intéressant c’est le contraste entre le léger/fragile (forme/plume) et le lourd/dur (le métal)

Par Chalande, cette plume faite de décorations (cycle 1)

Des objets en plume :

En photographie : une photo macro de plume

Faites de beaux rêves … mais avant de dormir regardez cette vidéo incroyable où une plume joue un rôle déterminant :

Pour finir, cette performance dans sa structure fait penser au mobile de Calder : Plume bleue

Toujours de l’immense Calder, le paon

(1) http://www.somogy.fr/livre/lart-de-la-plume-en-amazonie?ean=9782850565069

D’autres thématiques ici :

https://perezartsplastiques.com/les-notions-dans-les-arts-plastiques/

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.