Pluridisciplinarité, interdisciplinarité, transdisciplinarité

Pluridisciplinarité, interdisciplinarité, transversalité… des termes souvent indifférenciés qui ont pourtant des conséquences spécifiques sur les temps ou les pratiques pédagogiques
Si la pluridisciplinarité, l’interdisciplinarité et la transversalité ont en commun d’engager divers savoirs, compétences et spécialisations pour traiter des questions ou résoudre des problèmes mis en communs, la littérature disponible nous renseigne sur le principe que ces trois conceptions engagent trois démarches qui ne sont pas de même nature.
Trois définitions sommaires pour poser des différences ou des nuances :

La transdisciplinarité : (trans) DÉPASSEMENT d’un objet d’étude ou d’un champ du savoir au-delà de ses conceptions dans une discipline ou un groupe de disciplines. La transdisciplinarité s’oppose à la division des savoirs et des problèmes en disciplines isolées. Une démarche transdisciplinaire construit ses contenus, définit ses méthodes, à partir d’une question explicite ou d’un objet d’étude réel :
-« Exploitation » hors champ disciplinaire spécifique des acquis de nombreuses disciplines ?

  • La transdisciplinarité désigne un savoir qui parcourt diverses sciences sans se soucier des frontières. L'anthropologie préhistorique de André Leroi-Gourhan et la sociologie historique de Norbert Elias en sont de bons exemples où la notion de système est présente en physique, en biologie, en économie, en sociologie.

• pluridisciplinarité : (pluri) RENCONTRE autour d’un thème ou d’une question mis en partage, associant les spécificités de concepts, de savoirs et de méthodes de chacune des disciplines associées. Addition de connaissances et de compétences disciplinaires pour résoudre un problème. La démarche peut associer différents domaines tout en laissant le travail isolé possible pour chaque domaine associé :

  • La pluridisciplinarité est la rencontre autour d'un thème commun entre chercheurs, enseignants de disciplines distinctes mais où chacun conserve la spécificité de ses concepts et méthodes. Il s'agit d'approches parallèles tendant à un but commun par addition des contributions spécifiques. Dans le cadre d'un développement technologique, différentes disciplines ou métiers peuvent collaborer pour traiter chacun un sous-problème.

• interdisciplinarité : (inter) INTERACTION entre plusieurs spécialistes et entre plusieurs disciplines pour travailler un domaine de la connaissance, un fait, un savoir complexe qui – a priori – ne peut être circonscrit à un seul domaine ou un seul champ du savoir scolaire. Dialogue et échange de connaissances, d’analyses, de méthodes entre deux ou plusieurs disciplines. La démarche implique une coopération entre spécialistes dans des temps partagés : -« Pilotage » par une discipline « experte » de la coopération entre disciplines, à des degrés divers et dans des temporalités définies ? L’interdisciplinarité est sans doute à saisir comme évolutive et intégrative. Elle peut se concevoir comme une méthode d’enseignement. Dans ce cas, les objets d’étude et les contenus sont pensés comme globaux : un problème, une question, une problématique sont présentés aux élèves sous divers angles d’approches portés par plusieurs disciplines.

  • L'interdisciplinarité suppose un dialogue et l'échange de connaissances, d'analyses, de méthodes entre deux ou plusieurs disciplines. Elle implique qu'il y ait des interactions et un enrichissement mutuel entre plusieurs spécialistes. Un exemple récent en est l'éthologie humaine, rencontre entre l'étude du comportement animal et la psychologie de l'enfant ou le cancer vu sous le regard croisé des biologistes, des médecins, des psychologues, des philosophes. L'interdisciplinarité est aussi le principe que l'on retrouve comme fondateur des sciences cognitives.
  • eduscol interdisc

  • Une démarche vers la pensée complexe :

La pensée complexe (Edgar Morin)

Concept dont la première formulation date de 1982 dans le livre Science avec conscience (1982)11, qui exprime une forme de pensée acceptant les imbrications de chaque domaine de la pensée et la transdisciplinarité. Le terme de complexité est pris au sens de son étymologie « complexus » qui signifie « ce qui est tissé ensemble » dans un enchevêtrement d'entrelacements (plexus). Pour Morin, il n'y a « pas de connaissance sans connaissance de la connaissance » wikipédia

Image source : http://www.corps.fiction.uqam.ca/valentine_metaphore.htm

eduscol disc

https://fr.wikipedia.org/wiki/Interdisciplinarit%C3%A9

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.