L’évaluation plastique en cycle 4

Introduction

`Une approche de l’évaluation en arts plastiques structurée et nourrie d’une conception active des apprentissages

Une évaluation attentive à la pluralité des pratiques, à la pensée divergente, à la sensibilité

Une évaluation s’exerçant dans un contexte éducatif global, dans ses avancées comme ses tensions

Rappel des textes et dispositions réglementaires

La mise en œuvre de bilans périodiques

L’introduction et la généralisation du principe du positionnement des élèves par niveaux de maîtrise des acquis

La mise en œuvre d’une correspondance entre niveaux de maîtrise des acquis par domaine du socle et points attribués dans le cadre du DNB

L’instauration d’un livret scolaire unique pour l’ensemble de la scolarité obligatoire (LSU)

Au-delà des bilans et des outils, l’évaluation à conduire est avant tout au service du suivi et de l’accompagnement des difficultés comme des réussites de l’élève

Conceptions et principes de l’évaluation en arts plastiques

L’évaluation adopte une position principalement au service de l’accompagnement de l’élève dans ses apprentissages, l’identification de ses difficultés et de ses progrès

Sans négliger la mesure des acquis observés, des savoirs maîtrisés, elle s’investit prioritairement dans l’identification des ressources, savoirs et compétences de l’élève qui lui sont utiles pour apprendre et progresser :

Elle est responsabilisante et nourrit le travail de formation de l’élève au recul critique

L’évaluation est une composante intrinsèque de la stratégie pédagogique, elle n’est pas un élément rajouté ou strictement conclusif ou isolé de la séquence d’enseignement :

Elle engage l’expertise du professeur, son autonomie et sa responsabilité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.