Mai 1968 en affiches, peintures et en photographies

« Les événements de mai-juin 1968, ou plus brièvement Mai 68, désignent une période durant laquelle se déroulent, en France, des manifestations étudiantes, ainsi que des grèves générales.

Ces événements, enclenchés par une révolte de la jeunesse étudiante parisienne, puis gagnant le monde ouvrier et la plupart des catégories de population sur l’ensemble du territoire, constituent le plus important mouvement social de l’histoire de France du xxe siècle. » wikipedia

Cet article présente des affiches célèbres de ce mouvement ainsi que des photographies témoignant de l’évènement.

Photographies :

Gilles Caron, Mai 68, Rue Saint-Jacques, Paris. ©Gilles Caron

Gilles Caron et Daniel Cohn Bendit,

Reg Lancaster/Express/Getty Images

Des étudiants de la Sorbonne arrachent des grilles d’un arbre le 3 mai 1968 à Paris AFP/ARCHIVES – –

Des CRS chargent des étudiants qui manifestent boulevard Saint Michel, le 16 juin 1968 à Paris, suite à l’évacuation par les forces de l’ordre de la Sorbonne (ARCHIVES/AFP/Archives – )

Les évènements de mai 1968 ont marqué la vie française mais pas seulement. Le mouvement a gagné toute une partie de la planète et impacté non seulement la société mais aussi les mœurs jusqu’à aujourd’hui. Derrière les mouvements des étudiants, c’est une forme de révolution qui s’est opérée, acculant certains gouvernements à démissionner et faisant tomber les dictatures. Mais c’est en France que les évènements ont été le plus marquant. Les étudiants ont impulsé ce mouvement rejoint par des millions de travailleurs. Une grève générale est prononcée qui déstabilise le gouvernement de Charles de Gaulle. Les conditions de travail sont améliorées, les femmes ont de nouveaux droits et l’accès à l’université se démocratise. La vie culturelle française subit elle aussi une nouvelle impulsion avec la refonte des enseignements artistiques.

Des affiches ou slogans célèbres :

« Le premier mouvement étudiant de Mai 68 appelait de ses vœux une réforme profonde du système éducatif et universitaire en France, entre autres revendications sociales et culturelles. Les universités et certaines écoles supérieures sont devenues, pendant ces événements, des lieux de réflexion et d’élaboration de nouvelles formes d’enseignement, en même temps que des lieux de contestation et de résistance aux forces de l’ordre. » Mucem

Affiche « Sois jeune et tais-toi ». Paris, 1968. AFP/Roger_Viollet/Archives

« Dans la période de mai 68, il y a eu une remise en question. Aux Beaux-Arts, il y avait des ateliers soit figuratifs, soit abstraits. En tant qu’artiste, est-ce qu’il fallait qu’on continue à travailler avec ses mains ou est-ce qu’il fallait rentrer dans ce chemin de l’avant-garde dans lequel nous invitait Marcel Duchamp ? «  Gérard Garouste

Un site où l’auteur propose 415 affiches de Mai 68.

http://jeanpaulachard.com/mai/strip.html

Peinture :

Joan Miro, Mai 1968

Gérard Fromanger, rouge mai 1968, 

Très jeune, dès les années 1960, Gérard Fromanger s’impose comme une des personnalités de la scène artistique à Paris en participant à l’aventure de la figuration narrative et à l’invention de la Nouvelle Histoire.

Il est un des fondateurs de l’Atelier des Beaux-Arts en mai 19684, qui produisait des milliers d’affiches accompagnant la lutte des étudiants et des ouvriers. La même année, il tourne des films-tracts avec Jean-Luc Godard.

 

 

 

 

Laisser un commentaire