L’éventail dans l’art

L’éventail est un objet décoré ou peint bien présent dans la scène artistique. Il organise les compositions, crée des lignes géométriques dans les tableaux. C’est aussi un accessoire qui parle et révèle les personnages représentés dans la manière de s’en servir, par ses motifs et couleurs. IL est difficile de trouver des artistes contemporains qui auraient utilisé l’éventail dans leurs propositions. Pourtant, comme cet objet plastique est riche et varié !

Voici quelques peintures où l’éventail joue un rôle important.

« Ce portrait intime, d’une présence étonnante, est celui d’un peintre qui peint un autre peintre. L’artiste Berthe Morisot (1841-1895) était l’amie et la muse d’Édouard Manet, qui en fit au total douze portraits. Celui-ci est particulièrement émouvant pour deux raisons : il s’agit du dernier et il fut conservé toute sa vie par la jeune femme dans sa collection personnelle. » (1) (Touche, contraste, forme, couleur)

Takeji Fujishima : Eventail noir, 1908-1909. Huile sur toile, 63,7 cm x 42,4. Bridgestone Museum of Art, Ishibashi Foundation (Touche, trace, geste, outil, forme, composition, support, couleur)

Marie Cassat représente beaucoup de femmes tenant un éventail. C’est un tableau dans le tableau. (Touche, trace, geste, couleur, forme, représentation, mise en abyme)

Femme à l’éventail, 1880, Marie Cassat (Touche, couleur, forme, geste)

Miss Mary Ellison, 1880, Marie Cassat

Danseuse espagnole avec une mantille de dentelle (1873). Mary Cassatt

Il figure dans des affiches d’art nouveau. (Ligne, contour, composition couleur, contraste, forme)

La Femme à l’Éventail , Pablo Picasso
1908 – Huile sur toile, 150×100 cm – Musée de l’Ermitage, Leningrad. (volume, couleur, composition, touche, trace, forme)

Dame à l’éventail, par Gustav Klimt en 1917-18 (Plein, vide, touche, trace, composition couleur)

Marcelle Cahn. 1895-1941. Paris. Guitare et éventail. Guitar and range.Vers 1926. Strasbourg. Musée d’Art Moderne et Contemporain. (espace, forme, couleur, contraste, composition)

Théo Tobiasse, Dame à l’éventail, (contraste, texture, geste, forme)

Peinture (92×73 cm)  L’éventail (2006) par Muriel Favrin (composition contraste, couleur)

Geisha à l’éventail rouge – Peinture, 73×54 cm ©2006 par Chrystel Mialet (contraste, composition, texture, forme)

Sophie MORISSE, L’Eventail de papier, 80 x 80 cm, huile sur toile (composition, contraste, couleur, forme)

Sur la scène contemporaine, Rebecca Horn en 1972, dans White Body Fan réalise des éventails géants. (Corps, mouvement, espace, forme, performance)

Die Kleine Witwe, Schwarzer Federflügel, 1982, Rebecca Horn

Les éventails sont des peintures qui font du vent …

(1) http://www.pba-lille.fr/Collections/Chefs-d-OEuvre/Peintures-XVI-sup-e-sup-XXI-sup-e-sup-siecles/Berthe-Morisot-a-l-eventail

Autres thématiques ici :

Les constituants dans les arts plastiques

Un commentaire

  1. Olivier

    … Et beaucoup d’artistes du 19ème siècle s’intéressant à l’Extrême-Orient (Édouard MANET, La dame aux éventails, 1873 – James WHISTLER, La princesse du pays de la porcelaine, 1864 – Claude MONET, Mme Monet en costume japonais, 1876).
    Impressionnant, votre blog. Merci !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.