Le corps comme oeuvre, TD M1 N°2


Le TD a pour objet la place du corps dans la création artistique. Ce dispositif montre comment intégrer progressivement le corps dans la production plastique. Il met en lumière des pratiques bien contemporaines.

Consigne N°1 :  Evider un cercle de la taille de votre main dans une feuille de papier pour la laisser passer à travers. Trouver plusieurs façons différentes de bouger la main ou les doigts par ce cercle. Prendre des photos de chaque pose.

Consigne N°2 : La main/doigts passe/ent par le vide. Trouver plusieurs solutions différentes pour intégrer votre main à un dessin de votre choix. Matériel : 3 feuilles de papier A4.

Consigne 3 : Répéter l’opération en donnant une forme particulière au trou. Le tout devra être cohérent.

Consigne N°4 : Rendez votre production spectaculaire … tous les coups sont permis !

Consigne N°5 : Je fais corps avec mon oeuvre. Trouver plusieurs façons pour créer un lien spectaculaire entre votre oeuvre et votre corps. CHoisir la meilleure possibilité. Nappe, scotch, pinces à linge.

Le corps :

-se met en scène dans la production

-joue le rôle de socle ou de support.

Consigne N°6 : Avec le numérique, l’œuvre se met en valeur. Ipad

Références artistiques : 

Javier Pérez

Victor Nunes

Christophe Niemann

Le corps fait l’oeuvre :

PIero Manzoni, Magic Base, 1961

Andy Goldsworthy, Rain Shadows

Cindy Shermann, Bacchus, l’artiste avec son corps met en scène des anciennes peinture comme ici celle du Caravage

Liu Bolin disparaît dans ses camouflages spectaculaires. On distingue à peine sa silhouette. Liu Bolin, Hiding In The City, Water Crisis, 2013

Le corps comme support :

Bastien Cuenot

Grand corps malade, 2013
190 x 200 x 200 cm
Sculpture

Le corps gigantesque :

Lorenzo Quinn – Support, installazione a Venezia

Cette séquence peut être effectuée avec des cycles 3, avec des aménagements en cycle 2. Pour le cycle 1, elle devra être adaptée et simplifiée : un travail à partir de la main est possible avec l’idée de transformation et un travail en volume.

 

2 commentaires

  1. mathilde pepin

    J’adore!!!!! Ce travail me donne envie de le partager avec des élèves! C’est tellement motivant : corps, oeuvre personnelle, imagination, photo etc tellement de données sont mises en oeuvre. Bravo Daniele et les étudiants!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.