Le lapin et lièvres dans l’art

Le lapin (le lièvre aussi) est un animal qui revient souvent dans l’histoire de l’art et de la peinture. De nombreux artistes représentent l’animal soit pour ce qu’il est soit pour agrémenter le décor.

Albrecht Dürer représente un lièvre de manière naturaliste au XVème siècle. Le pelage est bien rendu ainsi que sa morphologie. L’étude est parfaite et nous renseigne bien sur les qualités de l’animal.

Hans Hoffmann. Un lièvre dans la forêt. 1585.Getty museum, Los Angeles. L’animal est dans une clairière où se trouve une belle végétation et des petits animaux de la campagne.

2 versions de « Suzanne et les vieillards » à 1 siècle d’intervalle. La première est réalisée par Leandro Bassano vers la fin du 16eme siècle, la seconde par Dominico Guidobo dans le dernier quart du 17eme.

« La vierge au lapin » Titien 1540, Musée du Louvre. Le lapin blanc peut symboliser la chasteté de la Vierge et le corps immaculé.

« Allégorie de la vigilance »  David de Cooning vers 1700

Scène from midsummer nigth dream- scène de « songe d’une nuit d’été » de William Shakespeare  « Tatiana et Bottom »par Sir Henry Lanseer au 19eme siècle, connu pour ses nombreuses représentations d’animaux, notamment les chiens mais aussi les chevaux. Les changements d’échelle sont surprenants.

H. Baert 1842, peintre flamand

William Holbrook, né en 1825 aux Etats-Unis

Lucian Freud – Rabbit on a chair – 1944

Le lapin dans l’art contemporain :

Il y a les célèbres Rabbit de Jeff Koons,

Russell Wrankle est un céramiste qui représente souvent le lapin et le lièvre en rouge.

Christian Gonzenbach, Great Stuffed Rabbit, 2006. Lapin géant empaillé réalisé avec 650 vraies peaux de lapins. 500 x 270 x 220 cm.

Mais il y a aussi des lapins qui aiment faire de la peinture comme Bini ! Il ne lâche pas son pinceau et remplit la surface du rouleau de papier !

Des pistes de travail avec les élèves :

la douceur, la fragilité, le contraste, la blancheur, le mouvement, les émotions

(1) http://micabrac.eklablog.com/01-des-histoires-de-lapins-dans-la-peinture-a147050066

Un commentaire

  1. ANNE CONTART

    Bonjour,
    J’ai pensé aussi au sujet de l’article  » Lapin, Lièvre », au comte Georges-Louis Leclerc de Buffon (1707-1788),
    également à Beatrix Potter ( d’où le nom Potter pour l’écrivaine J.K. Rowling)
    Cordialement / Anne🎨

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.