L’effet Docteur Fox

Dans les années 70, une expérience a été menée par une équipe de chercheurs en Amérique consistant à mesurer l’impact de la personnalité du conférencier sur son public. Un acteur, Michael Fox, a interprété une conférence avec beaucoup d’humour et d’emphase sauf que ses propos ne voulaient rien dire, parfois se contredisaient même. Le public, constitué de médecins, de chercheurs et d’étudiants au nombre de 55 ont pour la plupart et en grand nombre été conquis par la personnalité du Docteur Fox et ont évalué positivement la conférence.

« Les expérimentateurs ont créé une conférence bidon sur La théorie mathématique des jeux et son application à la formation des médecins et ont entraîné l’acteur à donner cette dernière « avec une utilisation excessive du double langage (en), de néologismes, de non sequitur et d’affirmations contradictoires ». Au même moment, les chercheurs ont encouragé l’acteur à adopter un comportement vif et chaleureux avec le public et d’utiliser l’humour pour passer ses commentaires absurdes. […] Fox n’a pas trompé seulement un, mais trois publics différents de professionnels et étudiants de troisième cycle. Malgré la vacuité de la conférence du Dr. Fox, cinquante-cinq psychiatres, psychologues, éducateurs, étudiants de troisième cycle et autres professionnels l’ont évaluée de manière très positive. […] La caractéristique troublante de l’étude du Dr. Fox est, comme l’ont noté les expérimentateurs, que le comportement non verbal de Fox a complètement masqué une présentation confuse, jargonnée et sans significationtrad 1. »

Cette expérience nous interroge sur plusieurs points :

  • un enseignant brillant mais avec peu de charisme est-il moins bien évalué qu’un Docteur Fox ?
  • Le « spectacle » est-il une donnée incontournable de la formation ?
  • La formation est-elle encore plus aujourd’hui, compte-tenu de l’importance des médias et des nouvelles technologies, un show ?

Cette expérience peut laisser rêveur … faut-il en conclure que l’aura d’un formateur n’a rien à voir avec le contenu qu’il dispense ? Bizarre, bizarre…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.