Le tour du monde en poteries.

Le tour du monde en poteries !

La poterie, la céramique, la porcelaine quelles différences ?

A l’origine la céramique du grec était la poterie du latin.

Les deux artisans potier et céramiste travaillent tous deux la terre, qui est une pâte issue de mélanges. Le céramiste travaille principalement ses objets à partir d’argile (cuit à basse ou à haute température) alors que le potier travaille essentiellement avec de la terre cuite.(mélange d’argile et de marne) Le mélange va varier en fonction de la matière première de l’objet travaillé

Poterie : Le terme poterie désigne des vases et récipients à usage essentiellement domestique ou culinaire réalisés en terre cuite poreuse qui peuvent demeurer bruts ou recevoir un revêtement glaçuré.

Porcelaine : La porcelaine est une céramique fine et translucide qui, si elle est produite à partir du kaolin par cuisson à plus de 1 200 °C, prend le nom plus précis de porcelaine dure. Elle est majoritairement utilisée dans les arts de la table.

Céramique : Le terme céramique provient du grec ancien κέραμος, kéramos (« terre à potier », « argile »), mais n’apparaît dans son sens moderne qu’à la moitié du xixe siècle, période durant laquelle la science étudie le matériau et l’archéologie (la céramologie) commence véritablement à s’intéresser à la céramique ancienne. Le terme poterie — art du potier — ne suffit alors plus pour désigner toute la variété de la production.

« La poterie Il existe une différence théorique entre poterie et céramique. Comme vous pouvez le constater, il est plus commun de parler de poterie quand il s’agit d’utilitaire, c’est-à-dire des pots, des vases ou encore des contenants. La porterie est donc utilisée au quotidien pour les tâches ménagères et n’est pas forcément un objet décoratif.

La céramique La céramique désigne généralement les objets décoratifs ou artistiques. Le potier fabrique des objets artisanaux et artistiques pour pouvoir les exposer. Celui-ci peut dire qu’il est céramiste, une appellation plus chic du potier.En bref, la céramique englobe tout ce qui est artistique et décoratif en matière de poterie. »(1)

L’Afrique :

Petite poterie polychrome Ideqqi – Berberes – Afrique Nord

Poteries du Maroc :

La technique de la cuisson des poteries africaines :

Cruche en terre cuite MANGBETU (RDC) représentant 2 personnages sur un cheval, finition ocrée H : 28 cm

Pintade d’Ethiopie Poterie Artisanale Africaine Déco Ethnique

Reliquaire funéraire Dagomba du nord du Ghana

 

Paire de poterie fon : Togo, Bénin

Poterie Lobi, Birifor

Art africain – Urne – Poterie Lobi / Birifor

 

L’asie :

Vase chinois

 

Vase Meiping à décor de dragon à trois griffes, dynastie Yuan

Céramique de la chine Epoque MING Potiche de forme balustre

Jarre polychrome

Yuhuchunping

Important vase Wucai à décor «aux cent daims», Chine, Dynastie Ming, marque à six caractères et et époque Wanli (1573 -1619)

Qing Dynastie Qian Long émail Pure à la main en filigrane oiseaux fleurs Antique chinois en céramique gingembre Jar

Le Japon

Céramique Purikura

Ancienne faïence japonaise

Faïence détenue par Yves Saint Laurent

Le kintsugi (金継ぎ« jointure en or ») ou kintsukuroi (金繕い« réparation en or ») est une méthode japonaise de réparation des porcelaines ou céramiques brisées au moyen de laque saupoudrée de poudre d’or:

Céramique de Takuro Kuwata

ceramique de Noriko-Kuresumi

L’Europe :

 

La porcelaine de Limoges : La porcelaine de Limoges est née, entre 1765 et 1770, de la découverte de kaolin à proximité de Limoges, matériau indispensable à la production de cette céramique dure et translucide.

François Xavier d’Entrecolles, père jésuite résidant à Jingdezhen, en Chine, étudia et révéla en 1712 la composition et les secrets de fabrication de la porcelaine chinoise. Il est à l’origine de la production de la porcelaine véritable en France et en Europe et en particulier à Limoges.

Il détailla la technique de fabrication de la porcelaine chinoise dans deux lettres restées célèbres, en date du 1er septembre 1712 et du 25 janvier 1722

Coupe à la libellule, Manufacture Pouyat, 1902-1906.

Porcelaine de Sèvres

Assiette à aile à fond bleu décorée au centre en camaïeu or de la République, entourée de guirlandes de laurier et les initiales RF en rouge. Sur l’aile, larges feuilles d’acanthe, lambrequins et enroulements à feuille d’or.Filets or sur les bords.

Marquée année 1882.

L’Espagne

Un azulejo ou azuléjo1 (pluriel : azulejos) désigne, au Portugal et en Espagne, un carreau ou un ensemble de carreaux de faïence décorés. Ces carreaux sont ornés de motifs géométriques ou de représentations figuratives. On les trouve aussi bien à l’intérieur de bâtiments qu’en revêtement extérieur de façade. Cet art s’est d’abord développé en Andalousie au xve siècle avant de connaître son apogée au xviiie siècle au Portugal. Il reste de nos jours un art vivant dans le sud de l’Espagne et au Portugal.

Détail de la place d’Espagne, Séville, 1929.

Plat en céramique du XVIIIème

L’Italie :

Superbe pichet en porcelaine Italienne

La Grèce :

Amphore antique grecque :

Poterie Amasis

L’Angleterre :

Le wedgwood : Wedgwood, de son nom complet Josiah Wedgwood and Sons, est une manufacture de poterie, de porcelaine et de faïence britannique fondée en mai 1759, au tout début de la Révolution industrielle du Royaume-Uni, par Josiah Wedgwood (1730 – 1795) et son fils Thomas Wedgwood.

Toute la production du groupe est placée sous l’influence du goût antique, du fameux style classique « néo-grec ». La faïence fine de couleur crème ou bleue, connue sous le nom de « céramique de la Reine » (nom donné au service exécuté par Wedgwood en 1762 pour la Reine Charlotte) pouvait recevoir un décor peint aussi bien qu’imprimé, avec les formes grêles et sèches propres à l’art décoratif anglais de la seconde partie du xviiie siècle.

Copie du Vase Portland, vers 1790

 

La Russie :

Porcelaine artisanale russe

Porcelain tea set, ceramic. Painted blue paints, Russian folk art Gzhel

Porcelaine de Lomonosov, Saint Pétersbourg : La manufacture de Lomonossov est une manufacture de porcelaine également appelée Manufacture impériale de Saint-Pétersbourg. Elle a été créée en 1703 par Pierre le Grand à Saint-Pétersbourg.

L’amérique :

La poterie Hopi

Poterie Kachina

Poterie Navajo

Amérique du Sud

Le Pérou

Le Mexique :

 

La poterie dans l’art contemporain :

Tony Cragg, Totem, 1987

« Field (American) », Antony Gormley, 1991

Penone Giuseppe, Soffio6


Autres tours du monde ici :

Les tours du Monde

 

(1) http://www.minutefacile.com/deco-brico-jardinage/idees-decoration/14542-poterie-et-ceramique-difference/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.