Le tour du monde en paniers

Le tour du monde en paniers écumera les différentes techniques de vannerie dans le monde vielle de plus de 8000 ans. Au service de l’artisanat ou même de l’art, la vannerie est très variée et riche de formes particulières. Colorées ou naturelles, les matières tressées donnent des volumes originaux parfois très complexes. La vannerie ici présente sa noblesse dans cet article lui étant consacré.

L’afrique :

Le vannier Rueben Ndwandwe (1941-2007) est un artisan et designer africain de talent révolutionnaire, qui a crée une toute nouvelle façon de tresser des paniers que personne d’autre ne pouvait reproduire. Les formes sont mises en valeur par les couleurs graphiques vives et contrastées.

Zulu. (Afrique du Sud). Grand et beau panier en vannerie orné de motifs géométriques en alternance de fibres colorées. Patine d’usage.

Assiette triangle :

Plat batonga : La vannerie Isangwa est réalisée par les femmes Batonga au Zimbabwe, cet artisanat ancestral crée ces objets singuliers qui habillent les murs avec une touche ethnique chic élégante

Panier jonc africain :

Ancienne grande gourde africaine :

Le jeu des textures :

Bouclier africain du Zaïre :

Bouclier Banda, RDC

 

L’asie :

Le Cambodge: Sopheap Pich, cycle, rattan, iron wire, 2004-08 : la vannerie devient sculpture.

Le Vietnam,

La Chine :

Ancienne boîte chinoise :

Poudrier chinois

Ancien panier chinois mêlant vannerie et laque

Le Japon :

Embrace, 2006
By Tanabe Shochiku (given name Takeo) (b.1973).

Honma Ideaki – SeifūCourtesy galerie Mingei Japanese Arts, Paris

Tanabe Chikuunsai IV (né Takeo en 1973) est le fils de Chikuunsai III (décédé en mars 2014). Son premier nom d’artiste (gō) était « Shouchiku » ce qui signifie « petit bambou ». Depuis avril 2017, il porte le titre de son père, de son grand-père et de son arrière-grand-père, « Chikuunsai » qui signifie « nuage de bambou », et représente la quatrième génération de cette dynastie de vanniers.

Iizuka-Rokansai-Hanakago-Magaki

YONEZAWA Jiro, Daruma (Bodhidharma) – 2018Bambou madake, acier et laque. Commande du musée du quai Branly – Jacques Chirac

 

Tanabe Chikuunsai, Connexion entre le passé et le futur, 2018

L’Indonésie :

Malle en vannerie de bambou & rotin provenant de l’Ile de Bali, Indonésie. Motifs peints de scènes dans le pure style Kamasan.

L’amérique :

Vannerie indienne :

Cette hotte de portage en vannerie est caractéristique de la production artistique des Indiens wayana. Vivant au bord de l’eau en communautés villageoises, ils sont répartis sur une petite portion de la région frontalière guyano-brésilienne. Le serpent est un symbole-clé de toute la région. Les figures de l’anaconda ou du boa primordial sont à l’origine des motifs employés dans le tressage des paniers, mais aussi dans les peintures corporelles et le tissage.

Vannerie plateau dite «plaque de mariage à représentation d’Angwusnasomtaqa,

VANNERIE plateau dite « plaque de mariage » à représentation d’un masque kachina peint et un aigle au revers Hopi, Arizona, U.S.A. Circa 1910 – 1930

Chapeau nootka fait de racines tressées, peut-être d’épinette, et décoré d’un motif peint. Cet objet appartient au Musée canadien de l’histoire (numéro d’acquisition : VII-F-807).

Artisanat traditionnel du Panama:

Extraordinaires objets d’art et de décoration, ces masques sont dérivés des croyances et rites chamaniques des indiens d’Amérique centrale des tribus Wounaans et Emberas.

La Panama :

Le panama est un chapeau en fibres végétales, d’origine équatorienne — malgré son nom qui renvoie à Panamá. Il s’agit d’un chapeau masculin souple et léger, très en vogue vers 1900 (porté par les ouvriers pour se protéger du soleil avant de devenir un symbole d’élégance décontractée), qui ne s’est jamais vraiment démodé et qui connaît un regain de jeunesse en ce début du xxie siècle. C’est un chapeau connu surtout dans sa forme à large bord style borsalino, qui se distingue par sa grande finesse. Il est traditionnellement soit de couleur ivoire garni d’un ruban marron (ou noir), soit blanc garni d’un ruban noir. Il est entièrement réalisé en fibres naturelles et confectionné à la main à partir de feuilles d’une plante palmiforme : Carludovica palmata. Plus le tressage est fin, plus il a de la valeur. Il peut s’enrouler pour voyager.

La Polynésie :

La vannerie est très pratiquée en Polynésie avec les feuilles de pandanus longuement préparées pour être tressées. Les îles ont leur marque de fabrique.

L’europe :

Le fameux porte-bouteille légendaire

Le panier à pique-nique :

Autre panier légendaire en rotin :

Bourgne en paille tressée: Un bourgne est une sorte de gros panier, de forme presque sphérique, très épais, dont on se sert pour conserver les fruits et légumes secs.

Spartiate andalouse :

Italie : bouteille de Chianti

 

Vannerie portugaise de Pombal

Vannerie et art contemporain :

La vannerie s’affranchit de son aspect utilitaire pour produire des formes pures.

Woven branch circular arch
Langholm, Dumfriesshire, April 1986 – © Andy Goldsworthy



The Art of Weaving – Contemporary sculptural basketry by Catriona Pollard ©

Narrbong (string bag) 2008, Lorraine Connelly-Northey ©

Autres tours du monde ici :

Les tours du Monde

3 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.