Les émoticônes au service des apprentissages

Les émotions sont au coeur de l’enseignement des arts plastiques au collège mais aussi à l’école.

Dans les programmes, par exemple en cycle 2 la représentation des émotions figure parmi les questions à aborder avec les élèves.

Mais nulle part, il est question des émotions ressenties par le professeur en classe. Souvent les élèves ne mesurent pas celles qui traversent l’enseignant et sont, par ce fait, toujours dans le questionnement au sujet de celles-ci.

J’ai mis au point un système simple avec mes élèves de 6ème, 5ème et 4ème qui permet à ceux-ci de savoir exactement ce que je pense de la classe en temps réel.

Je projette des émoticônes au tableau, tantôt joyeuses, tantôt tristes, d’autres fois leur demandant de faire le silence avec l’émoticône « chut ».

L’effet est immédiat : sans avoir recours à aucune violence, les élèves visualisent les images projetées et réagissent immédiatement dans le sens recherché. Je ne dépense aucune énergie inutile pour obtenir le silence dans mes classes.

Lorsque j’oublie de projeter des émoticônes, les élèves me le rappellent immédiatement.

Ils ressentent de la fierté quand l’image de la joie est affichée à l’écran et ressentent de l’empathie lorsque je projette une image triste.

Dans un deuxième temps je remplacerai les émoticônes par des oeuvres d’art représentant ce que je ressens avec les élèves.

AVec ce système où je montre l’exemple, les élèves sont beaucoup plus à l’aise pour partager avec la classe les émotions qui les traversent.

A ce propos, lorsque je ne suis pas satisfaite du silence dans la classe et que les  bavardages nuisent aux apprentissages, je préfère projeter une image triste plutôt qu’en colère. En effet, les élèves sont beaucoup plus sensibles à la tristesse qu’à la colère et mettent tout en oeuvre pour retrouver la joie avec leur professeur.

9 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.