Les arts de l’espace, analyse critique, histoire des arts

En histoire des arts, six domaines ont été répertoriés pour englober toutes les formes artistiques. Il n’est pas question ici de mettre en cause ce classement théorique mais d’en faire l’analyse critique et finalement peut-être tâcher d’en trouver le mode d’emploi. C’est en travaillant sur un document destinés aux étudiants que je me suis posée la question suivante: un futur PE sera-t-il en mesure d’analyser les références artistiques de manière fine et produisant du sens à la lumière de ces domaines ?

les arts de l’espace : architecture, jardins, urbanisme, monuments ;

les arts du langage : littérature, poésie ;

les arts du quotidien : objets d’art, mobilier, bijoux ;

les arts du son : musique, chanson ;

les arts du spectacle vivant : théâtre, chorégraphie, cirque ;

les arts visuels : peinture, sculpture, cinéma, photographie, design, arts numériques.

Les arts de l’espace ont retenu mon attention. En effet peut-on affirmer que seule l’architecture, l’urbanisme, les jardins par exemple, sont liés à cette problématique de l’espace ? Qu’entend-on par espace dans cette classification en domaines spécifiques ? La peinture n’est-elle pas également concernée par ce concept avec par exemple la peinture murale ?

Pour éviter les confusions, car le terme « espace » est également une notion plastique dans nos programmes, il me paraît important d’en dégager les sens afin de comprendre selon quelle acception ce domaine a été pensé.

Espace:

« Le mot vient du latin spatium, qui a deux significations : elle désigne l’arène, les champs de courses mais aussi une durée. En ancien et moyen français, espace signifiait plutôt un laps de temps, une durée  : le soleil occupait tout l’espace du jour. » Il est évident que ce n’est pas par rapport au temps que ce domaine a été pensé.

« Lieu d’intervention du plasticien; l’espace bidimensionnel est assimilé au plan, l’espace tridimensionnel se définit par la profondeur de son volume.

Espace en deux dimensions ou bidimensionnel. Sur un support en deux dimensions (espace littéral), il est possible de représenter la profondeur et l’espace (espace suggéré). L’artiste peut donner I’illusion que ce qu’il représente est en volume. Il peut également donner l’illusion que des volumes (des corps ou des objets) se trouvent à différents endroits dans cet espace suggéré, et cela sur une feuille de papier ou un autre support. L’espace littéral est, quant à lui, I’espace physique (réel) offert par le support brut. On parle de l’espace littéral d’une feuille de papier ou d’espace plan. Cet espace limité possède des dimensions et une matérialité propre qui dépendent totalement du support. Espace en trois dimensions ou tridimensionnel. L’espace en trois dimensions est physiquement bien réel et les sculpteurs sont confrontés aux rapports de leurs oeuvres avec cet espace. Il en est de même pour les architectes. L’espace suggéré est la profondeur représentée sur un support (papier, carton, toile, etc.) par différents moyens comme la  perspective, la succession des plans,etc. » Collège Saint Helier

Quels seraient les synonymes qui nous permettraient d’éclairer le critère de classement de ce domaine ?

1    étendue, lacune, surface, superficie, sphère, zone  
2    étendue, durée, immensité, surface, superficie, zone  
3    mer, large  
4    intervalle, vide, joint, distance, écart, interstice  
5    laps, hiatus  
6    vide, éther, Univers, Cosmos  
7    interligne, intervalle, espacement 
Les « arts de l’étendue » (étendue physique et réelle) par exemple nous permettraient de mieux comprendre le lien avec l’architecture, l’urbanisme, les jardins. Mais là encore, que ferait-on de l’exemple de la peinture murale ou du street art ? Dans quel domaine les classer ? La peinture baroque par exemple appartiendrait à la fois au visuel et à l’espace car intimement liée à l’architecture.

« Les six grands domaines artistiques sont définis comme « point de rencontres » des différentes formes d’art. Ces domaines dépassent les divisions disciplinaires et les classifications courantes. Non exclusifs les uns des autres, ils offrent de multiples possibilités de croisements, de recoupements et de métissages. » Académie de Bordeaux.. Mais la liste des oeuvres proposées par l’équipe des conseillers pédagogiques en éducation artistique de la Gironde au sujet des arts de l’espace recensent des oeuvres qui s’inscrivent dans l’étendue. (viaducs, jardins, tour, architecture, …)

Afin d’être juste, il est nécessaire de positionner son propos:

envisager les arts de l’espace comme étant des arts de l’étendue : interprétation la plus utilisée, par exemple le réseau Canopé propose des ressources où architecture, jardins et monuments illustrent ce domaine.
ou
– envisager les objets d’étude comme pouvant appartenir à différents domaines: interprétation nécessitant un réel questionnement sur les oeuvres d’art. Il apparaît, en regardant les différentes publications officielles que cette méthode n’est pas la bonne à suivre.
Dans un souci d’harmonie avec les pratiques, il est évident qu’il faut comprendre les arts de l’espace comme étant les arts de l’étendue.
Ces domaines ainsi établis nous invitent à diversifier nos références artistiques et à ne pas nous cantonner à la seule peinture ou sculpture. C’est dans ce sens qu’il faut voir l’intention de cette classification.
 ____________________
Exercice :
 Par exemple: dans quel domaine classeriez-vous cette production plastique ci-dessous ?
Damien Touboulic, élève de terminale dont le professeur est Monsieur Froger
photo-1-parc-bien-copier-small
 source image ici:

 

Mais aussi, il ne faudra pas limiter en arts plastiques le mot espace au paysage. Ce terme, comme le montre la définition du collège Saint Helier, est bien plus complexe dans notre discipline.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s