L’air dans l’art

L’air dans l’art.

Comment représenter l’invisible dans l’art ? Comment montrer l’intangible ?

Cet élément est un objet de recherches pour Léonard de Vinci dans ses carnets où il essaie de percer les mystères des éléments notamment l’air et l’eau.

De sa représentation à sa présentation dans l’art contemporain où il joue un rôle actif, l’air a traversé les époques en revêtant diverses formes.

Voici un petit article qui montre succinctement les diverses formes de l’air dans l’art.

L’air et sa représentation: la personnification

Dans la mythologie grecque, Ether est le Dieu de l’air. Lui-même personnifie le Ciel dans ses parties supérieures. L’air y est plus pur et plus chaud. C’est celui qui est respiré par les dieux, contrairement à l’Ær (en grec ancienἀήρ / aếr), l’air des parties inférieures du ciel, respiré par les mortels.

Zéphyr est aussi une autre représentation du vent.

Botticelli représente le Zéphyr dans La Naissance de Venus. Le vent est matérialisé par le mouvement de la chevelure et du tissu.

statue dans la cour de l’école nationale de la marine marchande à St Malo.

La vapeur :

Hans Haacke réalise un cube en verre avec de la condensation de l’air

MORRIS Robert (né en 1931), Steam (Vapeur d’eau), 1967 (photo de gauche) et 1974 (photo de droite), Bellingham, Western Washington University.

L’haleine :

Marcel Duchamp réalise Eau de voilette, belle haleine.

L’ouragan :

Philippe Charpentier représente une tornade avec la matière en peinture.

Otoniel Borda Garzón, tornado

Le vent :

Jean-François Millet La Tempête

William Turner Tempête en mer

Un soudain coup de vent, d’Hokusaї

Jeff Wall de l’œuvre d’Hokusaї

Calder,

mobiles

Bon vent et bonnes séquences !

D’autres thématiques ici :

https://perezartsplastiques.com/les-notions-dans-les-arts-plastiques/

Laisser un commentaire