La photographie en Afrique

La photographie africaine est riche et pleine de surprises. Dans cet article, nous proposons des artistes qui interrogent la photographie à travers le prisme de la peinture et de la sculpture.

Omar Victor Diop est né à Dakar en 1980.

Photographe des étoffes, il capture l’identité africaine avec majesté. Ses portraits intemporels semblent défier le temps. Les couleurs sont vives et chaleureuses. Les tissus occupent une grande partie de la surface de la photographie. Les personnages se fondent dans le décor.

« Bienvenue dans ce Studio des Vanités. Ici, paraître, c’est déjà une façon d’être. Les vanités qui se laissent éclore ici sont joueuses, optimistes et conquérantes. Elles offrent au monde ce dont il les a nourri : une âme créole. » écrit Omar Victor Diop sur son site. Le regard est mis en scène de façon spectaculaire.

Il s’inspire également de la peinture de portraits célèbres.

On peut voir une parenté avec les photos de Seydou Keïta (Mali) décédé en 2001 à l’âge de 80 ans.

Mais  la force d’Omar Victor Diop est dans la charge de ses images hiératiques et très frontales.

Namsa Leuba propose des clichés où se mélangent les composantes de l’identité africaine entre tradition et culture moderne. Dans son costume tribal, le modèle porte des chaussures contemporaines. (Guinée)

Delphine Diaw Diallo interroge la coiffe africaine qui s’empare du visage : camoufler pour mieux révéler. (Sénégal)

Atong Atem renoue avec une vieille technique de colorisation à la main de ses clichés. (Soudan)

Girma Birta propose des personnages photographiés en action et isolés sur des fonds colorés. (Ethiopie)

Kudzanai Chiurai, né en 1981 à Harare, est un artiste plasticien zimbabwéen qui vit aujourd’hui en Afrique du Sud.  Ses photographies sont de véritables peintures d’histoires.

Joana Choumali, née en 1974, est une photographe ivoirienne.

Joana Choumali, née en 1974, est une photographe ivoirienne. Il est célèbre pour ses autoportraits.

Aida Muluneh est une artiste éthiopienne dont les photographies frappent avec leurs couleurs.

Enfin, ce photographe Jan C. Schlegel n’est pas africain mais a laissé un beau témoignage sur l’Afrique,

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s