déchets et détritus dans l’art contemporain

Déchets et détritus dans l’art contemporain

Les déchets et détritus sont très présents dans l’art contemporain, matériaux peu onéreux et questionnant notre société de consommation. De nombreux artistes recyclent les matériaux pour faire leurs oeuvres d’art. Mais il faut avoir le courage de mettre les mains dans les poubelles !

Marcel Duchamp dans son Elevage de poussière fait entrer l’indésirable, le rebut dans l’art.

FRAME_115_het_kweken_van_stof_1

Kurt Schwitters dans ses assemblages travaille avec des matériaux de récupération.

Schwitters-merzbild-rossfett-1919-p

Niki de Saint Phalle, dans sa Mariée, introduit des matériaux de récupération pour faire sa sculpture originale.

z-OnHrEmsNPuNcRJtYNYlpPIG80

César s’intéresse aux rebuts de la société de consommation avec ses compressions de voitures ou de journaux.

010-cesar-theredlist

Dès 1959, Arman expose la série Poubelles composée de détritus.

286445

Tony Cragg, après avoir travaillé dans un laboratoire de biochimie change de voix: il devient artiste. Il récupère des morceaux de plastique avec leur palette de couleurs. Cragg joue aussi avec les objets que le monde industriel rejette. De ce fait, cela l’amène vers la fin des années 1980 et le début des années 1990 à empiler des objets selon leur taille ou leur matériau, selon leur couleur aussi, comme si l’œuvre se créait naturellement selon un simple geste de tri préliminaire.

05_Tony_Cragg_Palette_1985_Objets_en_plastique_bleu_jaune_rouge_162_x_180_cm_collection_FRAC_Bourgogne

Chris Jordan appelle sa série  » Intolerable beauty « . Oui, il y a de la beauté dans l’ordure.

intolerable-beauty-chris-jordan-9

Tim Noble et Sue Webster trouvent eux aussi leur inspiration dans les poubelles. Ils font émerger du chaos des silhouettes figuratives.

8awgzmhP5tVDN-ySMKmEqUxkrXM

Jonathan Callan s’amuse à transformer de vieux livres au rebut en sculptures multicolores.

jc1 tumblr_ljj5gd4T6d1qzjl0k

Le déchet se fait ainsi challenge, œuvre d’art. Wasteland (2012), de Vik Muniz, raconte comment un artiste contemporain transcende la plus grande décharge de Rio sous forme de tableaux reconstitués à partir des détritus – cela donne le Marat de David, paradoxe du déchet propre, du déchet beau, cadavre dans une baignoire.

Waste-Land-Featured

Steven Siegel et la beauté des ordures

11macl2010biography

Mary Ellen Croteau recycle des bouchons de bouteille dénonçant ainsi notre gaspillage.

Mary-Ellen-CROTEAU-CLOSE-détail

Claire Morgan réalise des sculptures avec des sacs poubelle au bleu typique:

1090574727

Ou les oeuvres de Kikid avec des sacs poubelle noirs:

dscn0948

 

Tom Deininger jette un regard critique sur la société de consommation américaine.

flag1

Même les couturiers se mettent aux déchets: Jum Nakao

3670984732

Les poubelles questionnent, interrogent et ce n’est pas sans inquiétude, quant à l’avenir de notre planète, que nous pouvons contempler ces oeuvres d’art.

 

Cet article vous a plu: retrouvez davantage de sujets dans cette page dédiées aux entrées thématiques:

https://perezartsplastiques.com/les-notions-dans-les-arts-plastiques/

One Comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s