Les constituants plastiques : définitions

Tout comme les mots et leurs sonorités pour l’écriture, les sons et leur intensité, leur hauteur pour la musique, les arts plastiques prennent appui sur un langage spécifique.

Dans les programmes, ce langage est défini par des éléments précis, étroitement liés aux domaines de pratique : forme, espace, lumière, couleur, matière, corps, support, outil, temps.

La forme :

Ensemble de traits caractéristiques qui permettent à une réalité concrète ou abstraite d'être reconnue Qualité d'un objet, résultant de son organisation interne, de sa structure, concrétisée par les lignes et les surfaces qui le délimitent, susceptible d'être appréhendée par la vue et le toucher, et permettant de le distinguer des autres objets indépendamment de sa nature et de sa couleur.

La forme peut être celle de l'objet artistique : peinture, sculpture, architecture. Mais elle peut être aussi celle de l'objet représenté.

Dans ce cas, il s’agit de rendre l’élève attentif à l’écart lié à toute représentation.

• forme et fonction : un objet peut avoir une forme différente et conserver sa fonction.

• forme et matériau : un matériau solide conservera la forme qu’on lui a donnée, un matériau souple pourra se plier à de nombreuses formes, ou même imposer sa forme

• forme ouverte et forme fermée : il s’agit ici des liens entre la forme et l’espace dans lequel elle se déploie.

Espace :

Milieu idéal indéfini, dans lequel se situe l'ensemble de nos perceptions et qui contient tous les objets existants ou concevables

L’espace est celui dans lequel l’œuvre s’inscrit matériellement.

L’espace est celui de l’artiste qui crée l’œuvre.

 

L’espace est celui du spectateur.

L’espace est enfin celui de l’œuvre.

Lumière :

Énergie émanant d'un corps agissant sur la rétine de manière à rendre les choses visibles.

La lumière joue un rôle essentiel dans la perception de l’œuvre

La lumière est celle présente dans l’œuvre.

La lumière peut être le matériau ou l’objet de certaines œuvres

Couleur :

Qualité de la lumière que renvoie un objet et qui permet à l'œil de le distinguer des autres objets, indépendamment de sa nature et de sa forme :

il y a un nombre infini de couleurs

La couleur, lorsqu’elle est liée à la figuration, peut s’éloigner du strict rôle d’identification.

La couleur peut prendre une importance particulière lorsqu’elle est liée à de grandes surfaces ou travaillée dans sa matérialité.

Matière :

Substance dont sont faits les corps perçus par les sens et dont les caractéristiques fondamentales sont l'étendue et la masse

L’œuvre est matérielle : elle est faite de matière

Les matériaux se sont ouverts à la diversité au cours du XXe siècle

On amènera l’élève à prêter attention aux changements de statut et à se défaire des représentations ou idées reçues : une image peut devenir matière, un objet peut devenir matériau.

Geste/corps :

corps : Ensemble des parties matérielles

Le geste est entendu comme prolongement de l’action de l’auteur, en cela, il engage également le corps.

Le corps peut également laisser des traces, ainsi que l’outil prolongeant la main.

L’enseignant accompagnera l’élève dans le « désir d’agir sur le support, de laisser trace1". 

il amènera à varier les gestes : frotter, lancer, tourner, bloquer, appuyer, secouer, tracer, effleurer, pousser, écraser, etc.

Le corps est également celui représenté dans l’œuvre.

Support :

Fait de supporter une chose matérielle. Élément matériel susceptible de recevoir une œuvre graphique ou picturale.

Pour prêter attention au support, l’enseignant en variera :

• les formes :

• les matières :

• les formats :

• la position :

Outils :

Objet fabriqué, utilisé manuellement, doté d'une forme et de propriétés physiques adaptées à un procès de production déterminé et permettant de transformer l'objet de travail selon un but fixé. 

Les outils sont ceux du quotidien de l’élève ou ceux de l'artiste.

Ils peuvent être tout faits ou inventés

Ils peuvent être numériques

Temps :

 Milieu indéfini et homogène dans lequel se situent les êtres et les choses et qui est caractérisé par sa double nature, à la fois continuité et succession.Durée indéterminée et continue.

Dans les programmes de cycles 2 et 3, le temps est étroitement lié à la narration. La narration est l’acte de langage par lequel on raconte quelque chose. Les éléments du langage des
arts plastiques permettent ainsi de raconter de manière visuelle.

Dans le cas d’une image fixe, le spectateur (re)construit mentalement le récit

Le temps est également celui de la création de l’œuvre, pouvant être rendu lisible par l’artiste.

Le temps est celui de la contemplation de l’œuvre par le spectateur.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.