La présence du portrait, cycle 2, TD M2PES

Fiche de Préparation
Discipline :

Arts plastiques

Période : 3 Niveau : CE2 Durée :  5 séances
Prérequis : avoir pratiqué différentes techniques (dessin,peinture, modelage, assemblage, etc)
Entrée des programmes : Le dessin et la diversité des modes de représentation, explorer des supports, numérique.
Compétences du socle : Pratiquer et comprendre les langages artistiques.
Séquence titre : De plus en plus présent
Intention pédagogique : le portrait est un mode de représentation complexe où la difficulté est de donner vie au visage, de manifester sa présence. L’enjeu de cette séquence est de faire découvrir aux élèves les quêtes des artistes dans ce genre consistant à rendre leurs portraits présents.
                                             Type de séance :

Recherches, exploration :                      X              Réinvestissement :    X

Objectifs précis de la séance : la représentation et les dispositifs de présentation.

Compétences mises en œuvre : Savoir interroger la figuration, l’espace et la présentation.

                                 Vocabulaire spécifique, notions : représentation, présentation, mise en scène, espace, frontalité, matériaux, volume, assemblage, matière, contraste,
                                                       Déroulement

Consigne N°1 : Représentez  de trois manières différentes un visage qui ne passe pas inaperçu !

Matériel: Mise à disposition de la peinture, des matériaux divers, pâte à modeler, grands formats. Lampes de poche

Mise en commun :

Consigne N°2 : Le visage est plus présent ! Amplifiez une des solutions trouvées.

Mise en commun :

Consigne N°3 : La présence du visage est spectaculaire.

Consigne N°4 : Installez le visage dans un espace qui affirmera sa présence de manière poétique.

Consigne N°5 : Encore plus présent avec le numérique (son et mouvement) !

Références artistiques :

Comment s’affirme la présence des visages dans ces œuvres d’art ? Qu’est-ce qui les rend vivants ?

Icône byzantine Vierge à l’enfant Jésus La présence est affirmée par le fond d’or, les contours marqués, les contrastes de couleur, le point de vue de face, la frontalité, les regards dans notre direction, les contours, la lisibilité de l’image agissant comme un signal, la mise en scène (gestes, auréoles)
Van Eyck, l’homme au turban rouge La présence est renforcée par le fond sombre, le turban rouge qui attire le regard, le regard du peintre, la minutie des détails
La Joconde de Léonard de Vinci La présence est renforcée par la mise en scène du paysage, le sourire, l’expression, le rendu (comme si un souffle parcourait la toile avec le sfumato), la direction du regard, le face-à-face, la frontalité
Picasso 1938 Portrait d’une jeune fille La présence est affirmée par les contours épais, les contrastes, les couleurs, les touches colorées, les points de vue à la fois de profil et de face, le fond rouge profond qui fait ressortir les tons pastels du visage,
Bernard Pras, Vénus La présence est manifeste par le relief, la précision des assemblages, les couleurs, l’accumulation d’objets divers
Ron Mueck La présence est affirmée par le côté monumental, la précision des détails et de l’expression, l’hyperréalisme de la facture, la mise en scène dans la pièce, le socle, le volume, les ombres sur le socle, l’éclairage
Martial Raysse, Peinture haute-tension, 1965 La lumière du néon affirme la présence du portrait sérigraphié. La présence du noir intense contrastant avec le orange. Mais la vibration de la lumière est là. C’est une icône moderne. (voir byzantin avec le fond d’or)
Sean Yoro Ce street artiste place ces portraits dans un lit de rivière : le reflet augmente la présence du visage.

Reynald Drouhin, des fleurs : 

Des visages défilent faits de mosaïques d’images. Une voix égrène les paroles de la comptine « un peu beaucoup, à la folie ». Le son donne de la présence à ces visages. Le mouvement également. La grille de la mosaïque est fixe. Ensuite on voit un seul visage dont les mosaïques bougent avec le vol d’insectes. La perception change. On a du mal à distinguer le visage qui pourtant a une présence forte. Ne montrer que la première partie aux enfants.

 Cette séquence peut être adaptée pour le cycle 4 : la représentation.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s